Formule 1

Hamilton gagne en Espagne après une stratégie parfaitement exécutée

Verstappen termine deuxième devant Bottas et Leclerc

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 mai 2021 - 16:37
Hamilton gagne en Espagne après une (...)

La qualification du Grand Prix d’Espagne a donné lieu à une petite surprise, puisque Max Verstappen a réussi à qualifier sa Red Bull à moins de 4 centièmes de Lewis Hamilton, devant Valtteri Bottas.

Sur un circuit où Mercedes F1 est quasiment imbattable depuis le début de l’ère hybride, cette performance a de quoi surprendre, mais le Néerlandais sera seul face à Hamilton et Bottas, en début de course au moins, Sergio Pérez s’étant qualifié en quatrième ligne.

Charles Leclerc s’est qualifié quatrième, tandis qu’Esteban Ocon partagera la troisième ligne de la grille avec Carlos Sainz. Daniel Ricciardo sera septième aux côtés de Pérez, et la cinquième ligne de la grille sera composée de Lando Norris et Fernando Alonso.

L’ensemble du top 10 partira en pneus tendres au départ, les pilotes ayant tous disputés la Q2 en gommes tendres. Une belle occasion pourrait se présenter pour les pilotes qui suivent, et notamment du côté d’Aston Martin F1, puisque Lance Stroll et Sebastian Vettel sont 11e et 13e sur la grille.

La pluie est un peu plus menaçante pour l’heure de la course que ce qui était prévu initialement, avec 45% de risques d’averses pendant l’heure et demie du Grand Prix, et quelques goutte se sont abattues lors des cérémonies d’avant grille.

La piste est tout de même encore au-dessus de 30 degrés en température, mais l’air est plus frais et le vent s’est levé.

14h58 : L’ensemble du plateau part finalement en pneus tendres, à l’exception de Kimi Räikkönen, en gommes médiums au départ.

Départ : Verstappen s’élance bien, tout comme Leclerc, et Verstappen plonge devant Hamilton au premier virage !

Tour 1 : Leclerc prend la troisième place à Bottas tandis que derrière, Ricciardo s’élance bien et prend la cinquième place. Pérez gagne déjà déjà deux places et devance Ocon, Sainz, Norris et Alonso. Derrière, les Aston Martin devancent Pierre Gasly, les Alfa Romeo, Mick Schumacher, George Russell, Yuki Tsunoda et Nikita Mazepin.

Tour 3 : Verstappen creuse immédiatement l’écart et possède près de deux secondes de marge sur Hamilton en enchaînant les meilleurs tours en course. Derrière, Leclerc possède moins d’une seconde d’avance sur Bottas. Ricciardo est à 1"6 du Finlandais et retient Pérez à quelques dixièmes.

Tour 5 : Gasly est sous enquête pour ne pas avoir été en bonne position sur la grille lors du départ. Devant, l’écart se stabilise à 1"5 entre les deux leaders, tandis que Leclerc tourne environ à une seconde au tour. Bottas ne parvient pas à s’en défaire.

Tour 6 : En fond de peloton, Russell attaque Schumacher mais l’Allemand se défend et conserve pour le moment sa 17e place, puisque les deux hommes ont été dépassés par Tsunoda, qui a repris sa place du départ.

Tour 8 : Bottas pointe désormais à dix secondes du leader et le drapeau jaune est enclenché car Tsunoda est à l’arrêt sur la piste ! La voiture de sécurité est déployée, l’AlphaTauri semble en panne.

Tour 9 : Russell a réussi à dépasser Schumacher juste avant le drapeau jaune. Giovinazzi rentre aux stands et chausse des médiums pendant l’interruption. Mais les mécaniciens ont dû changer les pneus car celui qui allait être installé était crevé ! L’Italien ressort dernier et va pouvoir recoller au peloton mais a tout de même perdu

Tour 10 : Les pilotes Williams s’arrêtent à leur tour alors que la voiture de sécurité va s’effacer. Bottas a demandé à son équipe ce qui pouvait être fait différemment mais le temps va manquer.

Tour 11 : La course est relancée ! Verstappen conserve la tête de la course et les positions restent les mêmes en tête, alors qu’Alonso se rate à la première chicane et Stroll parvient à l’attaquer dans le virage 4 et le dépasser dans le virage 5.

Tour 12 : Gasly écope de 5 secondes pour avoir pris le départ avec quelques centimètres d’avance sur son emplacement.

Tour 13 : Hamilton reste autour de la seconde de retard sur Verstappen, tandis que Leclerc semble réussir à mieux tenir la cadence que lors du début de course, à 2"8 de Hamilton. Bottas est à une seconde de la Ferrari devant lui. Ricciardo est à 2"3 de Bottas et n’a qu’une demi-seconde d’avance sur Pérez.

Tour 14 : En fond de classement, Latifi passe Schumacher pour la 16e place et Giovinazzi prend la 18e position à Mazepin.

Tour 16 : Ferrari annonce à Leclerc qu’ils vont tenter le Plan B, alors que le Monégasque set toujours troisième et a repoussé Bottas à plus d’une seconde.

Tour 17 : Hamilton reste à une seconde de Verstappen, alors que son pneu arrière droit montre des signes de fatigue.

Tour 19 : Gasly s’arrête et purge au passage ses 5 secondes de pénalité. Il ressort en gommes médiums.

Tour 21 : Les leaders ne s’arrêtent pas malgré des pneus commençant à fatiguer, c’est le cas de Bottas aussi. Mais un arrêt coûtant environ 22 secondes, cela ferait ressortir aux alentours d’Ocon et Sainz.

Tour 22 : Alonso et Vettel s’arrêtent en même temps et ressortent dans le même ordre, tous deux en pneus médiums, Alpine F1 ayant fait un meilleur arrêt. Malgré sa pénalité purgée aux stands, Gasly s’intercale entre les deux hommes.

Tour 23 : L’écart est de huit dixièmes entre Hamilton et Verstappen, tandis que Leclerc est à 9 secondes et Bottas de nouveau à dix secondes. Sainz s’est arrêté, tout comme Stroll.

Tour 24 : Bottas s’arrête ! Mercedes anticipe l’arrêt du Finlandais, qui manquait de performance. Ocon et Norris s’arrêtent à leur tour, permettant à Bottas de ressortir sixième, loin derrière Ricciardo et Pérez. Mercedes tente l’undercut sur Leclerc. Vettel a dépassé Gasly

Tour 25 : Et Verstappen rentre à son tour aux stands ! Le Néerlandais ressort en pneus médiums mais Red Bull rate son arrêt, une fois n’est pas coutume. Avec 4"2 d’immobilisation, le Néerlandais repart cinquième et passe immédiatement Pérez.

Tour 26 : Bottas signe le meilleur tour en course et Verstappen améliore déjà ses chronos, alors que Hamilton reste en piste. Verstappen signe le meilleur tour en course et il reprend deux secondes sur Hamilton au tour. Wolff se plaint à la radio auprès de la FIA que Mazepin a gêné Hamilton. Ricciardo s’est arrêté aussi, et les Williams se retrouvent dans le top 10 après leur arrêt sous Safety Car.

Tour 28 : Pérez est rentré et ressort huitième derrière Russell, tandis que Hamilton est resté en piste mais a seulement 17" de retard sur Hamilton.

Tour 29 : Et Hamilton s’arrête à la fin du 28e tour ! Le pilote Mercedes ressort en médiums en deuxième place, à six secondes du pilote néerlandais. Leclerc s’est arrêté et ressort à 11 secondes de Bottas. Le plan B de Ferrari semble n’avoir aucunement payé.

Tour 30 : Verstappen mène avec 5 secondes d’avance sur Hamilton, 7"5 sur Bottas et 18"9 sur Leclerc. Ricciardo est cinquième devant Pérez et Räikkönen, seul pilote à ne pas s’être arrêté puisqu’il est parti en médiums. Sainz suit devant Ocon et Norris, tandis qu’Alonso se plaint de problèmes sur l’Alpine.

Tour 31 : Meilleur tour en course de Hamilton qui reprend une seconde et demie à Verstappen ! L’Anglais fait l’effort pour recoller à la Red Bull, qui semble moins à l’aise avec les pneus médiums.

Tour 32 : Hamilton reprend de nouveau 1"5 à Verstappen et pointe désormais à un peu plus de deux secondes du Néerlandais.

Tour 34 : La jonction est faite entre Verstappen et Hamilton alors que nous avons atteint la mi-course. Les deux hommes ne sont pas censés s’arrêter de nouveau, mais les deux ont potentiellement attaqué leurs pneus médiums et pourraient être en difficulté en fin de course à ce niveau.

Tour 35 : Verstappen et Hamilton sont donc en tête avec 7 secondes d’avance sur Bottas. Leclerc pointe désormais à 22 secondes du Finlandais, et n’aurait eu une chance de podium qu’en restant devant lors des arrêts aux stands. Ricciardo est cinquième à 10 secondes et possède 8 dixièmes de marge sur Pérez. Sainz est dans leur sillage, 11 secondes devant Ocon. Räikkönen est neuvième devant Norris, Stroll et Alonso.

Tour 38 : L’écart est stable en tête, et Räikkönen fait enfin son seul arrêt, il ressort 18e. Il a chaussé des pneus tendres, ce qui laisse penser qu’il repassera par les stands.

Tour 39 : Vettel s’arrête à son tour et ressort derrière le Finlandais.

Tour 41 : Hamilton ne parvient pas à se rapprocher assez de Verstappen dans la chicane et ne parvient donc pas à bénéficier d’une bonne aspiration en plus du DRS.

Tour 43 : Verstappen se plaint du grip de la Mercedes, et Hamilton rentre aux stands ! Mercedes prend la main au niveau stratégique et fait ressortir Hamilton troisième en pneus médiums.

Tour 45 : Verstappen va devoir rester en piste jusqu’au bout s’il veut gagner, car Hamilton a déjà réduit l’écart à 20"7. L’ingénieur dit au Néerlandais qu’au rythme où va Hamilton, il reviendra derrière lui dans le dernier tour.

Tour 46 : Pérez se défait de Ricciardo à l’extérieur dans le premier virage et prend la cinquième place. Ricciardo, comme Sainz, rentre à la fin de son tour.

Tour 48 : A la radio, Verstappen s’inquiète : "Je ne vois pas comment on va aller jusqu’au bout". Avec le trafic, Hamilton lui reprend désormais 2 secondes au tour et est remonté à 15 secondes du pilote Red Bull.

Tour 50 : Verstappen possède 13 secondes de marge sur Hamilton qui lui reprend entre 1"5 et 2 secondes au tour actuellement. Il reste 17 boucles et Hamilton semble clairement en mesure de remonter.

Tour 51 : Ricciardo et Sainz dépassent coup sur coup Norris et remontent désormais sur Ocon. Les deux pilotes, qui ont déjà fait deux arrêts, sont en gommes tendres, comme Stroll, qui est 12e derrière Russell. Norris reçoit un drapeau noir et blanc pour le non respect des limites de piste.

Tour 52 : Bottas laisse passer Hamilton mais les deux Mercedes se frôlent ! Il y a désormais 11 secondes d’écart entre Verstappen et Hamilton, il reste 14 tours et Verstappen a accéléré.

Tour 54 : Bottas s’arrête ! Il ressort en pneus tendres à 4’5 de Leclerc et à 36 secondes de Verstappen. Mais Mercedes semble viser le doublé.

Tour 55 : Pour son premier tour clair derrière Verstappen, Hamilton reprend deux secondes au Néerlandais, et l’écart passe sous les 8 secondes.

Tour 57 : Bottas dépasse Leclerc pour la troisième place.

Tour 58 : Hamilton continue de reprendre plus d’une seconde et demie à Verstappen et dit à la radio "je n’aurai plus de pneus à la fin à ce rythme". Peter Bonnington, son ingénieur, lui répond que "Verstappen en aura encore moins". Red Bull arrête Pérez pour aller chercher le meilleur tour en course. Leclerc s’arrête aussi.

Tour 59 : Hamilton est dans le sillage de Verstappen et s’attaque au Néerlandais dans la ligne droite des stands !

Tour 60 : Verstappen ne peut rien faire et Hamilton passe en tête au 60e tour ! La stratégie de Mercedes a cloué Verstappen et Red Bull.

Tour 61 : Verstappen s’arrête au moment où Pérez signe le meilleur tour en course. Le Néerlandais ressort deuxième et va vouloir ajouter un point pour limiter les dégâts sur Hamilton. Plus loin, le groupe composé de Stroll, Gasly, Räikkönen, Alonso et Vettel se bat pour la dixième place.

Tour 62 : Verstappen signe le meilleur tour en course en 1’18"149 ! Un tour très rapide qui devrait lui assurer le point supplémentaire, puisque tous ses rivaux tournent pratiquement 3 secondes plus lentement.

Tour 63 : Gasly dépasse Stroll pour le compte de la 10e place, non sans avoir subi un décalage tardif du Canadien.

Tour 65 : Bottas améliore son chrono mais cela ne suffira pas à aller chercher le meilleur tour.

Arrivée : Hamilton remporte sa 98e victoire en carrière au terme d’une course renversée à la stratégie par Mercedes, et grâce à la pression mise par le Britannique sur Verstappen.

Ce dernier termine deuxième devant Bottas, le podium étant le même qu’au Portugal. Leclerc termine quatrième devant Pérez, Ricciardo et Sainz, qui sont les derniers pilotes dans le même tour.

Norris est huitième devant les deux pilotes français, Ocon et Gasly, qui terminent avec 190 millièmes d’écart. Stroll est 11e devant Räikkönen, Vettel, Russell, Gioviazzi, Latfii et Alonso, qui a vécu un Grand Prix à oublier à domicile. Schumacher finit 18e avec près de 50 secondes d’avance sur Mazepin.

Pos.PiloteVoitureEcartArrêts
01 Lewis Hamilton Mercedes W12 66 laps - 1h33m07.680s 2
02 Max Verstappen Red Bull Honda RB16B +15.841 2
03 Valtteri Bottas Mercedes W12 +26.610 2
04 Charles Leclerc Ferrari SF21 +54.616 2
05 Sergio Pérez Red Bull Honda RB16B +63.671 2
06 Daniel Ricciardo McLaren Mercedes MCL35M +73.768 2
07 Carlos Sainz Ferrari SF21 +74.670 2
08 Lando Norris McLaren Mercedes MCL35M +1 lap 2
09 Esteban Ocon Alpine Renault A521 +1 lap 1
10 Pierre Gasly AlphaTauri Honda AT02 +1 lap 2
11 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR21 +1 lap 2
12 Kimi Räikkönen Alfa Romeo Ferrari C41 +1 lap 1
13 Sebastian Vettel Aston Martin Mercedes AMR21 +1 lap 2
14 George Russell Williams Mercedes FW43B +1 lap 2
15 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C41 +1 lap 2
16 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW43B +1 lap 3
17 Fernando Alonso Alpine Renault A521 +1 lap 2
18 Mick Schumacher Haas Ferrari VF-21 +2 laps 2
19 Nikita Mazepin Haas Ferrari VF-21 +2 laps 2
20 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda AT02 DNF 0

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less