Formule 1

Hamilton explique pourquoi il ne suit plus personne sur les réseaux sociaux

Et pourquoi ses activités annexes sont essentielles pour son équilibre

Recherche

Par A. Combralier

20 septembre 2019 - 08:42
Hamilton explique pourquoi il ne (...)

C’est entendu, Lewis Hamilton est un des pilotes passant le plus de temps sur les réseaux sociaux. Instagram est devenu en particulier le vecteur privilégié du pilote Mercedes pour son expression personnelle.

Cependant, dans une récente interview, le Britannique a exprimé quelques doutes à ce sujet, en assurant ne pas vouloir passer trop de temps sur les réseaux. Il a semble-t-il mis en application ce projet, en décidant « d’unfollow » l’ensemble de ses abonnés, pour ne garder que lui…

« Je voulais repartir d’une table de rase » a expliqué le tenant du titre en conférence de presse, à Singapour.

« Je sens que les réseaux sociaux sont naturellement une plateforme incroyable. J’ai juste noté que dans mon cas, la première chose que je fais au réveil, c’est d’allumer Instagram, de voir ce qui se passe. Vous êtes toujours en train de regarder ce qui se passe sur les réseaux, et j’ai décidé de changer un peu. Maintenant, je me réveille, je lis un peu, je commence ma journée différemment, et je ne suis presque plus sur Instagram. »

« Cela a fait une grande différence dans ma vie. Ne pas voir ce que mes amis font, ça me manque vraiment parfois. Des amis venaient parfois me voir et me disent, ‘hey, tu ne me suis pas mais tu suis tel autre’. Donc maintenant, je ne suis plus personne, et personne ne se plaint ! Mais si je veux voir ce que font mes amis, je dois taper leurs noms. Et ce n’est pas si facile de se remettre à suivre tout le monde, parce que je suivais 600 personnes ou quelque chose comme ça avant. »

Lewis Hamilton n’espionne-t-il plus ses camarades pilotes de F1 sur les réseaux sociaux ?

« Je suis tout de même tout le monde de près, par exemple, je regarde tous les profils Instagram qui concernent en particulier mon sport, juste pour voir où ils en sont. Et je soutiens toujours certaines personnes. C’est juste que je sens que vous ne devriez pas être forcé de suivre certaines personnes pour montrer que vous les soutenez. »

Les réseaux sociaux font partie de ces activités annexes – comme la musique ou la mode – qui permettent à Lewis Hamilton de rester autant motivé, en définissant un savant équilibre entre vie professionnelle et hobbies salutaires.

« Si je n’avais pas toutes ces choses, je conduirais toujours de la même façon. Je sens juste que ce sont des moyens de respirer, qui me donnent de l’énergie et qui marchent bien pour moi. Je vais continuer à faire tout ce que j’aime, et mon travail en fait partie. Ce n’est pas vraiment un travail, c’est un hobby en fait. En fait, chacun à notre manière, nous faisons les choses différemment, nous nous préparons différemment, et jusqu’à présent, cette manière de fonctionner a toujours été positive pour moi. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less