Hamilton évoque ses méthodes pour mieux récupérer après une course

Il n’hésite jamais à sortir de sa zone de confort

Recherche

Par Paul Gombeaud

23 août 2022 - 08:53
Hamilton évoque ses méthodes pour (...)

Aujourd’hui âgé de 37 ans, Lewis Hamilton a désormais effectué la plus grande partie de sa carrière en Formule 1, ce qui ne l’empêche pas de vouloir continuer à repousser ses limites et à tenter de décrocher davantage de succès.

Mais bien sûr, un pilote ne dispose pas des mêmes capacités de récupération à son âge qu’à 25 ans. Comment le septuple champion du monde fait-il donc pour se maintenir dans un tel état de forme et garder une telle énergie ?

"La récupération a été une véritable priorité pour moi au cours des deux dernières années," a déclaré Hamilton pour le magazine GQ. "Désormais, je m’assure que la journée suivant une course soit faite exclusivement de repos afin de prendre soin de moi. Je fais de la cryothérapie, parfois du travail en piscine et je fais de la physio ou de l’acuponcture le même jour, où simplement un hammam. Et lorsque j’étais plus jeune, je ne faisais même pas d’étirements avant ou après avoir été dans la voiture. Je ne possédais pas les connaissances que j’ai aujourd’hui mais je sais maintenant que c’est un excellent moyen de se détendre."

Le sommeil a également toute son importance dans le cadre d’une récupération optimale. Et le pilote Mercedes F1 évoque sa méthode pour bien dormir.

"Je ne suis pas un très bon dormeur, je bouge beaucoup durant mon sommeil et c’est quelque chose sur laquelle j’essaie de travailler continuellement. A partir de 18h00, je fais en sorte de ne plus utiliser mon téléphone car nous sommes dessus jusqu’à très tard. Lire me permet de m’endormir après seulement quelques pages le soir. J’ai beaucoup d’énergie cela dit, je n’ai donc pas besoin de beaucoup de sommeil."

Désireux de ne pas rester dans sa zone de confort, Hamilton n’hésite pas à se mettre au défi régulièrement.

"J’ai l’impression que l’on se limite nous-même dans la vie. Nous essayons de rester dans notre petite bulle au sein de la société et nous nous ralentissons. C’est pourquoi j’aime me mettre au défi, avec le parachutisme par exemple. La première fois que je suis arrivé au bord de l’avion, j’étais terrifié mais j’aime essayer de nouvelles choses, même si je ne suis pas bon."

Le Britannique a également développé un attrait pour le surf, qui lui permet de déconnecter avec le monde réel.

"Je dirais que je nage davantage que je ne surfe. Je suis très compétitif et j’essaie donc de prendre toutes les vagues. Je pourrais y passer des heures et manquer cent vagues, mais peu importe importe si j’en réussis cinq. Ce que j’aime vraiment à propos de cette activité, c’est que vous n’avez pas votre téléphone avec vous, vous devez simplement apprécier le moment et ce que la nature vous offre. Je pense aussi que l’océan est purifiant et vous débarrasse de vos énergies négatives."

Outre le surf, Hamilton utilise la méditation sous plusieurs formes dans sa recherche de la paix intérieure.

"J’ai réalisé qu’il y avait différentes manières de méditer, il ne s’agit pas uniquement de s’assoir et de rester silencieux pendant un moment. Une partie de ma méditation est d’aller courir, c’est ce qui me permet de m’aérer l’esprit. Mais rester assis et en silence, tout en entrant dans une réflexion profonde, c’est quelque chose de très important pour une vie saine et heureuse. La méditation vous aide à trouver de la clarté et à réfléchir à ce que vous voulez faire de votre journée. Si je me surprends à dire quelque chose de négatif, je m’oblige à penser de manière plus positive."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos