Hamilton est fataliste : Nous n’avons fait aucun progrès depuis Bahreïn

Le septuple champion du monde ne prend pas de plaisir au volant de la W13

Recherche

Par Paul Gombeaud

9 avril 2022 - 14:29
Hamilton est fataliste : Nous n'avon

Qualifié cinquième à Melbourne, Lewis Hamilton n’avait pas le sourire à l’issue des qualifications malgré une amélioration de la performance depuis le début des essais libres, loin de là.

Le Britannique a terminé à presque une seconde du poleman Charles Leclerc et sa W13, toujours aussi sujette au marsouinage, ne lui procure visiblement aucun enthousiasme. Pire, le septuple champion du monde ne voit aucun progrès de réalisé chez Mercedes F1 depuis le début de saison.

"Il y a une Ferrari qui aurait dû terminer devant nous, je suis donc satisfait de cette position gagnée," a déclaré Hamilton qui fait ici référence à Carlo Sainz, neuvième.

"C’est le jour et la nuit comparé à hier mais nous n’avons fait aucun progrès. Je n’ai aucune idée pourquoi. Je sais que tout le monde travaille très, très dur mais en trois courses nous n’avons pas progressé. J’espère que la course de demain nous apportera beaucoup d’informations et que nous pourrons travailler dessus la semaine prochaine."

Alors que Mercedes F1 prévoit une évolution importante pour le Grand Prix d’Imola, notamment un nouveau plancher sensé réduire le marsouinage, Hamilton ne s’attend à aucun miracle.

"Je dirais qu’il ne se passe rien d’excitant pour le moment. J’aimerais être optimiste et penser que nous allons beaucoup progresser, mais ce n’est pas le cas jusqu’ici. Nous avons beaucoup de travail, nous sommes à une seconde des meilleurs, c’est un écart très important. J’aime travailler avec l’équipe et même si je n’aime pas piloter cette voiture, la collaboration est importante et nous avons une montagne à gravir, j’espère que nous y parviendrons."

Lorsqu’on lui demande quelles parties de la voiture doivent absolument être améliorées, Hamilton ne fait pas dans le détail.

"Toutes ! Ce n’est pas toujours si terrible, mais nous sommes tout simplement plus lents que les autres. Ce qui me dérange le plus est le marsouinage, c’est vraiment la pire des choses que j’ai expérimentées sur cette voiture. Nous ne parvenons pas à nous en débarrasser pour le moment."

Wolff : Mercedes F1 doit comprendre les problèmes fondamentaux de la W13

Son directeur chez Mercedes F1, Toto Wolff, est satisfait du résultat des qualifications mais reconnaît que l’équipe allemande doit encore comprendre les problèmes fondamentaux de la W13.

"Je pense que le choix des réglages est très important, nos pilotes étaient bien plus satisfaits aujourd’hui qu’hier. C’était le jour et la nuit comme l’a dit Lewis. Nous parlons là de quelques dixièmes, peut-être un peu plus. Les longs relais seront intéressants mais il nous reste des problèmes fondamentaux à comprendre sur la voiture. Nous devons continuer à analyser les données."

"Je suis satisfait du résultat d’aujourd’hui. Bien sûr, Sainz et Alonso auraient dû être devant nous, mais nous étions malgré tout solidement installés dans le top 10 et ce n’était pas gagné avec un peloton aussi serré. Nous apprenons encore de la voiture et des pneus. Ce weekend, nous n’avons pas débloqué notre potentiel aérodynamique ou réglé le problème des rebonds. Nous sommes toujours dans la même position et c’est pour ça qu’il est pour le moment inutile d’amener des évolutions."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos