Formule 1

Hakkinen défend Hamilton : aucun pilote ne peut se souvenir de toutes les règles

C’est pourquoi les briefings sont si importants

Recherche

Par Alexandre C.

1er octobre 2020 - 08:42
Hakkinen défend Hamilton : aucun (...)

Un des événements du Grand Prix de Russie aura été la double pénalité, de 5 secondes chacune, infligée à Lewis Hamilton – pour deux essais de départ au mauvais emplacement sur la grille. Il s’agit là de la deuxième erreur opérationnelle de Mercedes commise en trois Grands Prix, après l’affaire de la pitlane fermée à Monza, qui avait coûté encore plus cher au pilote Mercedes.

Deux erreurs en trois courses : voilà qui est peu courant pour une équipe aussi efficace que Mercedes. C’est ce qui a en particulier interpellé Mika Hakkinen après Sotchi.

« La pénalité de 10 secondes infligée en raison des deux essais de départ de Lewis Hamilton sur le chemin de la grille était une erreur très inhabituelle, surtout pour une équipe et un pilote qui sont normalement très attentifs quand il s’agit de respecter les règles et les bonnes procédures. »

Lewis Hamilton n’aurait-il pas dû lire et relire le règlement ? Ses ingénieurs n’auraient-ils pas dû le prévenir en amont ? In fine, qui est responsable de cette bourde selon Mika Hakkinen ?

« Il est difficile pour un pilote de se souvenir en permanence de toutes les règles. C’est l’une des raisons pour lesquelles les réunions de briefing d’avant-course sont si importantes, car elles donnent aux ingénieurs et à toute l’équipe de course l’occasion d’examiner ce que vous pouvez - et ne pouvez pas - faire, surtout lorsque certaines règles peuvent être spécifiques à un Grand Prix ou un circuit. »

« Lewis a vérifié qu’il pouvait faire les départs d’entraînement avec son ingénieur, mais il a malheureusement choisi de les faire au mauvais endroit. »

Comme le rappelle enfin l’ancien pilote McLaren, Lewis Hamilton s’était fait aussi une belle frayeur en Q2, en passant tout près de l’élimination. Finalement, ce week-end aura été très contrariant pour Lewis... Mais pas de quoi s’inquiéter, tempère Mika Hakkinen.

« Ces pénalités sont venues s’ajouter à une situation inhabituelle lors des qualifications, qui ont vu Lewis signer la pole position sur les pneus les moins favorables, les tendres. Son erreur en Q2 - le dépassement des limites de la piste - et le drapeau rouge provoqué par l’accident de Sebastian Vettel l’ont contraint à utiliser les pneus tendres pour son dernier run. »

« Ce fut un week-end au cours duquel le leader du champion du monde a vu une série de petits problèmes se mettre ensemble, pour empêcher toute chance de victoire. J’ai vécu cela de nombreuses fois. Les petites choses comptent vraiment, c’est pourquoi l’attention aux détails est si importante. C’est ce qui fait la différence entre gagner et perdre, à chaque fois. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less