Haas F1 : Écarter Uralkali ’n’a pas eu d’impact sur le plan financier’

L’arrivée de MoneyGram fait tout oublier

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 janvier 2023 - 10:52
Haas F1 : Écarter Uralkali 'n'a

En février 2022, la guerre en Ukraine éclatait après l’invasion de la Russie. Pour Haas F1, il était évident de se séparer du sponsor titre Uralkali, propriété de l’oligarque russe Dmitry Mazepin. Mais le directeur de l’équipe assure que la perte de ce budget n’a pas eu de conséquence à long terme sur l’équipe.

"Pas vraiment. Nous ne pouvions pas prendre d’autre décision après l’invasion de l’Ukraine" se souvient Steiner.

"Avec le recul, je pense que nous avons fait le bon choix. Mais non, cela n’a pas eu d’impact sur le plan financier."

"Cela a certainement eu un impact sur le début de la saison. Il y avait beaucoup de travail à faire pour revenir là où nous voulions être. Mais sinon, une fois que nous avons commencé à courir à Bahreïn, on a pu voir à quel point la vie en F1 est rapide."

"Il n’y a jamais eu de retour en arrière, il fallait juste en tirer le meilleur. Nous avons eu une opportunité. C’était un défi. Mais le défi nous a donné une opportunité. Concentrons-nous sur ça et continuons à avancer."

"Une des équipes les plus solides" de la F1

Cette année, Haas F1 aura comme sponsor MoneyGram, une entreprise américaine qui permettra à l’équipe d’être au plafond budgétaire. Steiner se félicite d’être à la tête d’une structure désormais stable et à la hauteur de ses rivales.

"Tout d’abord, il ne s’agit pas seulement des finances, mais MoneyGram est une entreprise très solide qui, bien qu’elle soit américaine, réalise 75 % de son activité au niveau mondial. Le fait qu’ils veuillent être en F1 montre à quel point elle est bonne, et ils ont choisi Haas parce qu’ils pensent que nous sommes sur la bonne voie."

"Cela montre à nos employés et aux fans que Haas est là pour rester, car l’année dernière, des questions difficiles se posaient. Je pense que nous avons maintenant l’une des équipes les plus solides du paddock. Il y a 10 équipes solides sur la grille et Haas en fait partie."

"C’est aussi une reconnaissance de ce que nous faisons, le fait qu’ils aient choisi de nous accompagner. MoneyGram est une entreprise solide. Donc je pense que dans l’ensemble, il n’y a pas de points négatifs avec MoneyGram, il n’y a que des points positifs."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos