Formule 1

Esteban Ocon revient sur sa première victoire en Formule 1

Le Français s’est imposé hier en Hongrie

Recherche

Par Olivier Ferret

2 août 2021 - 08:00
Esteban Ocon revient sur sa première (...)

Esteban Ocon a gagné son premier Grand Prix de Formule 1 hier pour Alpine F1, un constructeur français. Cela lui a valu les félicitations de la France directement via le président de la République Emmanuel Macron, qui en avait fait de même avec Pierre Gasly.

"Quelle première victoire en Formule 1 pour le Français Esteban Ocon au Grand Prix de Hongrie ! Avec ce premier succès pour l’écurie Alpine, c’est aussi l’industrie automobile française qui est mise à l’honneur. Bravo à eux !" a ainsi tweeté Emmanuel Macron.

Ocon est revenu sur "ce moment fantastique" une fois les émotions retombées.

"Ouais, quel moment fantastique. Je n’ai pas beaucoup de mots pour être juste. C’est fou. Nous en parlions juste avec l’équipe il n’y a pas si longtemps, que la prochaine étape à franchir pour nous serait la plus haute, comme nous avions fait 2e l’année dernière."

"Nous ne nous attendions pas à ce que ce soit en Hongrie, c’est sûr. Comme je l’ai dit, je peux être reconnaissant de la confiance que l’équipe m’a accordée, vous savez ? On sort de trois courses difficiles, l’équipe m’a fait confiance et nous avons surmonté la situation difficile et retrouvé notre rythme à Silverstone et ce week-end, ce fut une excellente qualif et une course fantastique."

"Bien sûr, il y a eu beaucoup d’incidents dans cette course, mais dans notre position, nous devons saisir des opportunités tout le temps. Nous en avons eu une. Je m’en souviendrai pour toujours."

Qu’a-t-il ressenti en haut du podium ?

"Cette vue depuis la plus haute marche du podium était exactement comme je l’avais rêvée. Et sur cette piste aussi. Je peux paraître bizarre, ce n’est pas la piste préférée de beaucoup de pilotes, mais c’est l’une de mes préférées, c’est sûr. Je l’ai d’ailleurs dit avant le week-end. Sur le calendrier, elle est dans les deux premières. C’est probablement la première maintenant."

Pour le Français, c’est la première victoire depuis le GP3 en 2015. S’est-il senti rouillé en roulant à l’avant de la course ?

"Non, je ne me sentais pas rouillé et je suis désolé de vous décevoir mais c’est plus facile de rouler à l’avant comme nous l’avons fait, de gérer les adversaires qui sont derrière, que de se battre au milieu du peloton comme nous le faisons. C’est beaucoup plus difficile."

"La lutte dans le peloton est beaucoup plus dure que ce qui se passe à l’avant. C’était dur avec Seb qui mettait beaucoup de pression, il m’a donné du fil à retordre mais quand tu es devant, tu as de l’air propre. C’est vous qui dictez le rythme sur une telle piste. Et oui, à la fin, nous avons juste été parfaits, y compris le passage en slicks dès le début, ce qui était une décision difficile, parce que Lewis ne prend normalement pas de mauvaises décisions."

"Jamais,... je ne l’ai jamais vu prendre une mauvaise décision, alors s’arrêter quand vous êtes 2e sur la grille, c’est un peu navrant sur le coup mais je suis content de l’avoir fait parce que nous étions loin devant"

C’est aussi la première victoire de l’équipe basée à Enstone depuis huit ans, lorsque Lotus apposait son nom sur les monoplaces.

"Oui, c’est la première victoire du groupe Renault depuis son retour en Formule 1. Après ce que nous avons vécu, après les moments difficiles, je suis content qu’il obtienne cette récompense."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less