Formule 1

Domenicali sur le boycott : ‘Ce que disait Mandela est compréhensible, mais c’était différent’

Une question épineuse

Recherche

Par Franck Drui

23 octobre 2021 - 18:34
Domenicali sur le boycott : ‘Ce que (...)

La F1 a-t-elle raison de se déployer de plus en plus au Moyen-Orient (notamment en Arabie saoudite et au Qatar, pays qui ont rejoint le calendrier cette année) alors que la question du respect des droits humains et de l’égalité est au centre de son engagement ? Sebastian Vettel a ainsi précisé récemment que la F1 devrait boycotter certains pays, sans les nommer…

Par le passé, Nelson Mandela avait félicité la F1 pour son boycott du Grand Prix en Afrique du Sud, finalement décidé pour lutter contre l’apartheid – et selon Mandela, le boycott de la F1 avait même joué un rôle certain dans l’abolition de l’apartheid.

Alors ce qui est vrai hier l’est-il aujourd’hui ? Pourquoi ne pas aussi boycotter des pays contraires aux valeurs de la F1 ?

Stefano Domenicali, le président de la FOM, est-il totalement à l’aise avec la politique actuelle de la F1 ? Il s’est exprimé pour le Guardian.

« Ce qu’a dit Nelson Mandela est tout à fait compréhensible, mais c’était à une époque différente du monde. Aujourd’hui, l’approche consiste à s’assurer qu’à travers la F1, nous puissions être la grande focale, montrant que chaque pays veut vraiment prouver au monde qu’il veut changer. Il n’y aura pas d’excuses, pas de filtre. »

La F1 se rend depuis des années à Bahreïn et malgré tout, la situation politique n’a pas vraiment changé - avec même des manifestations très durement réprimées en 2011. Qu’a à y répondre Stefano Domenicali ?

« Nous ne pouvons pas prétendre changer du jour au lendemain une situation millénaire. Nous pouvons leur donner une opportunité incroyable avec laquelle ils ne peuvent pas jouer. Je dirais que nous allons aider la communauté à changer plus rapidement plutôt que plus lentement. »

La F1 se porte bien, Stefano Domenicali s’en félicite

Lewis Hamilton est justement l’un de ces pilotes les plus engagés sur la question des droits humains.

Le pilote Mercedes est pour beaucoup dans la popularité croissante du sport, notamment auprès des jeunes.

Stefano Domenicali se félicite de cette floraison de talents qui fait les bonheurs du paddock et des droits TV, aux côtés d’une jeune garde prometteuse.

« La bonne nouvelle est que nous avons un nombre incroyable de pilotes de haut niveau : je vois Max Verstappen, George Russell, Lando Norris, Charles Leclerc et tous les autres. Ils sont presque tous vraiment des pilotes de haut niveau. Dans les cinq prochaines années, les pilotes ne seront pas du tout un problème pour la F1. »

« Le sport est ce qui est vital, les héros, les pilotes, sont vitaux pour nous. Nous avons besoin du soutien technique des motoristes, des équipes, parce que notre sport est fait d’êtres humains et du côté technique des voitures, mais sans grandes personnalités, sans ce côté dramatique de nos héros, il est impossible de penser à un grand avenir pour notre sport. »

Le duel Lewis Hamilton-Max Verstappen ravit ainsi Stefano Domenicali...

« C’est fantastique d’avoir deux pilotes brillants qui se battent pour le championnat. L’un qui va chercher un huitième titre et entrer dans l’histoire et l’autre qui va chercher son premier. C’est incroyable et brillant pour la F1. Les deux ont une grande opportunité. Tout ce que j’espère pour le sport et tous les fans, c’est que cela se termine à la dernière course à Abu Dhabi. »

La F1 est donc en pleine croissance, et déploiera l’an prochain un calendrier exténuant de 23 Grands Prix pour soutenir cette croissance. Stefano Domenicali admet la charge de travail que cela induit... mais rappelle que travailler en F1 est autant une chance qu’une responsabilité.

« C’est difficile, mais je compare notre chance à celle de personnes qui ont des emplois vraiment difficiles et dont certains n’ont même pas eu la chance de travailler. Je relativise tout cela, je sais que c’est un défi, mais nous ne devons jamais oublier que nous avons le privilège d’être dans ce sport. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less