Formule 1

Chez Mercedes F1, on ne sait plus pronostiquer quelle course sera favorable

Les succès du passé ne font pas ceux du futur

Recherche

Par Olivier Ferret

26 octobre 2021 - 17:44
Chez Mercedes F1, on ne sait plus (...)

Toto Wolff pense que la forme historique de Mercedes F1 sur différents circuits ces 7 dernières années n’offre aucune garantie sur la façon dont la bataille passionnante pour le championnat de cette année va se poursuivre et se terminera.

Les deux titres restent encore à décider, Max Verstappen menant Lewis Hamilton de 12 points au classement des pilotes, tandis que Mercedes a 23 points d’avance sur Red Bull chez les constructeurs avant les cinq dernières courses.

Deux de ces Grands Prix, au Qatar et en Arabie saoudite, se déroulent sur des sites entièrement nouveaux pour la Formule 1 et il est donc impossible de savoir quelle équipe s’avérera la plus rapide là-bas. Et quand bien même on pourrait avoir une idée, Red Bull a légèrement dominé Mercedes à Austin, une terre pourtant acquise à l’équipe allemande.

Le Mexique, le Brésil et Abu Dhabi fournissent davantage d’indices des éditions précédentes, Red Bull étant en droit d’être confiant sur les deux premiers d’entre eux en particulier sur la base des résultats passés.

"Le Mexique était traditionnellement une piste difficile pour nous, mais cette saison, tout peut changer," explique le directeur de l’équipe Mercedes F1.

"Nous avons vu où nous étions traditionnellement plus forts que nous pouvions avoir des problèmes et vice versa, donc je pense vraiment que c’est course par course."

"Nous avons eu des batailles serrées avec Ferrari en 2018 et 2019, nous avons remporté sept titres d’affilée, mais cela n’a rien de réconfortant quand vous êtes embarqués dans un championnat difficile."

"L’histoire n’a aucune pertinence, elle en a seulement si vous vous arrêtez un jour, vous pouvez regarder les statistiques, mais ces choses n’intéressent personne chez nous de toute façon."

Cependant, Wolff insiste sur le fait qu’il est toujours prêt à relever le défi et reste optimiste quant au fait que Mercedes pouvait trouver un moyen de conserver ses deux couronnes.

"C’est difficile mais on s’amuse, on en profite. Je pense que le moral est bon. Nous y arrivons en pensant que nous pouvons gagner toutes les courses et il s’agit d’éviter les abandons, c’est ça qui tue un championnat."

"C’est pourquoi nous préférons prendre des pénalités sur la grille avec les moteurs mais c’est juste amusant pour tout le monde. Il y a de la pression, mais c’est une pression positive."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less