Capito : Williams n’a pas activement besoin d’un sponsor titre

L’équipe peut se permettre de choisir ses partenaires

Recherche

Par Paul Gombeaud

15 février 2022 - 16:53
Capito : Williams n'a pas (...)

Alors que Williams a présenté aujourd’hui sa nouvelle livrée qu’elle arborera pour la saison 2022 de Formule 1, l’absence de sponsor titre a de nouveau pu sauter aux yeux.

La FW44 possède un design repensé avec le bleu marine comme couleur principal et une touche de rouge, et on remarque qu’il n’y a pas grand chose à voir sur les pontons et l’aileron arrière de la monoplace niveau sponsors.

Rappelons que Williams avait été reprise par le fond d’investissement américain Dorilton Capital durant la saison 2020, qui avait repris l’écurie au bord du gouffre financièrement.

Au début de cette saison là, Williams avait d’ailleurs signé un accord avec Rokit qui était devenu son sponsor principal, ce qui était visible sur la livrée durant les essais hivernaux. La marque de téléphone mobiles avait finalement rompu son accord avant le début de saison, laissant les monoplaces de Grove sans sponsor titre.

Interrogé sur le fait de savoir si Williams allait chercher un sponsor titre pour la saison 2022, le directeur de l’équipe Jost Capito a répondu : "Pas de manière active."

"Nous avons redéfini notre marque. Nous avons une politique très stricte sur le sujet et les sponsors qui souhaitent nous rejoindre doivent être en accord avec nos principes."

"Dorilton nous a laissé de la liberté sur la question. Nous pouvons nous permettre de refuser des offres si nous pensons qu’elles ne correspondent pas à la marque Williams."

Il y a tout de même du neuf à signaler, puisque Williams a signé un accord avec le producteur de piles alcalines Duracell. Selon Capito, c’est la preuve que la marque croit au futur de l’écurie.

"Mettre en place une relation avec Duracell ne s’est pas fait du jour au lendemain."

"Nous avons créé de bons rapports après avoir discuté et négocié. Je pense que ça démontre que les grandes entreprises croient non seulement en la F1, mais aussi en Williams. Netflix nous a également aidé du côté des Etats-Unis," ajoute Capito en référence à la série ’Drive To Survive’.

"Pour les entreprises mondiales, cela ne fait aucun doute. Mais nous voyons dans les négociations avec les sponsors que les gens croient en l’histoire de Williams, ils pensent que nous sommes en mesure de remonter sur la grille et quelques entreprises sont vraiment intéressées à nous rejoindre dans ce voyage et à en faire partie."

"Duracell est une première étape, la première compagnie à croire au futur de Williams."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos