Budget F1 dépassé : Red Bull admet qu’elle s’en tire bien avec ses sanctions

Marko confirme un redéploiement des ressources

Recherche

Par Franck Drui

3 novembre 2022 - 10:59
Budget F1 dépassé : Red Bull admet (...)

Le Dr Helmut Marko a minimisé l’impact des pénalités reçues par Red Bull sur la compétitivité de l’équipe à l’avenir.

Un élément des sanctions pour le dépassement mineur du plafond en 2021 est une amende de 7 millions de dollars.

"Sept millions de dollars, c’est beaucoup d’argent. Mais cela ne leur fera pas de mal," avait déclaré Gunther Steiner, patron de la petite équipe américaine Haas F1, au Mexique.

"S’il avait été décidé que l’année prochaine, ils auraient 5 millions de dollars de moins que toutes les autres équipes dans le plafond budgétaire - et je ne fais que donner un chiffre au hasard - alors cela aurait eu un réel impact pour le développement de la voiture."

Steiner doute également que la réduction de 10% du temps passé en soufflerie soit "une pénalité qui "fonctionne vraiment pour désavantager Red Bull."

"Red Bull est assez bonne pour compenser. Ils peuvent juste faire autre chose avec cet argent. Il y a encore des opportunités pour eux de se développer ailleurs, donc le développement ne s’arrête pas du tout. Il est juste déplacé vers une autre partie de la voiture."

"Vous pouvez travailler sur le poids à la place. Vous pouvez faire tellement de choses avec l’argent non dépensé dans l’aéro."

Christian Horner a lui-même admis que la pénalité financière ne ferait aucun mal à Red Bull, une équipe très largement au dessus du plafond en termes de revenus. Mais il a été beaucoup plus agacé par la réduction du temps en soufflerie.

De manière fascinante, le Dr Helmut Marko ne semble pas être en désaccord avec Steiner.

"Nous ne laissons pas ces actions nous abattre. On se rattrape avec la motivation."

"De plus, nous pouvons affecter le travail que l’on aurait dû faire en soufflerie à d’autres activités, telles que l’économie de poids ou des stratégies de suspensions. Ce sont des conséquences logiques," admet le consultant de Red Bull.

Par contre, on sent qu’il y a tout de même eu de gros loupés sur les comptes finaux.

"Nous procédons à des ajustements dans nos services comptables et juridiques," conclut Marko sans en dire plus.

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos