Bottas : La 5e place était possible sans voiture de sécurité

Alfa Romeo F1 marque toutefois des points importants

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 mai 2022 - 01:31
Bottas : La 5e place était possible (...)

Valtteri Bottas a terminé septième du Grand Prix de Miami, mais le pilote Alfa Romeo F1 pense qu’il aurait pu réitérer sa cinquième position d’Imola. Malheureusement, il a dû céder face à George Russell et Lewis Hamilton en fin de course, après que la voiture de sécurité a rapproché le peloton.

"C’était une bonne course jusqu’à la Safety Car, c’était malheureux pour nous car une des Mercedes s’était tout juste arrêtée" regrette Bottas. "George et Lewis se rapprochaient très vite, j’ai raté un freinage dans le dernier virage serré."

"Et ici quand vous allez hors trajectoire, il n’y a aucun grip. J’ai eu du sous-virage jusqu’à aller percuter le mur, et j’ai été chanceux que rien ne casse, et de ne pas avoir de crevaison."

"Ce sont de bons points, et au niveau du rythme on était proches de Mercedes. Je pense que la cinquième place était possible sans la voiture de sécurité, donc c’est solide. Mon équipier n’a pas eu de chance aujourd’hui mais on essaiera de nouveau dans deux semaines."

Zhou était "à l’aise pour terminer dans les points"

En effet, son coéquipier Guanyu Zhou a été contraint à l’abandon après une poignée de tours, alors qu’il avait effectué un bon départ. Piégé en Q1 hier, le pilote chinois remontait vers le top 10 mais un problème moteur a mis une fin prématurée à sa course.

"Malheureusment, on a dû abandonner à cause d’un problème technique sur le moteur" regrette Zhou. "Je ne sais pas exactement ce qui s’est passé, mais c’était la bonne décision pour ne rien endommager sur le moteur."

"C’est malheureux car j’avais fait de bons premiers tours. J’avais passé Daniel [Ricciardo] et d’autres pilotes devant, et j’étais à l’aise pour terminer dans les points. Malheureusement, on les a encore manqués et c’est un week-end à oublier."

"C’était étrange car il n’y a pas eu d’avertissement. Tout semblait bien fonctionner, et mon ingénieur m’a dit de refroidir le moteur. Puis après quelques tours, il m’a dit d’arrêter la voiture. Ce n’est pas l’issue que je voulais car ça semblait aller bien en début de course."

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos