Formule 1

Bottas doute du plafond salarial : ’Les marques utilisent notre image en F1’

Un déséquilibre également entre les pilotes

Recherche

Par Olivier Ferret

16 mai 2021 - 12:17
Bottas doute du plafond salarial : (...)

La Formule 1 réfléchit en ce moment à un plafond pour le salaire des pilotes d’ici à 2023-2024 et cette décision pourrait mettre à mal les pilotes évoluant aux côtés des stars les mieux payées.

En effet, au delà de 30 millions de dollars de salaires pour les deux pilotes, les équipes seraient obligées de piocher dans le budget plafonné (de 145 millions cette année mais de 135 millions en 2023).

Un pilote très bien payé pourrait forcer le 2e à se contenter de bien moins.

Voilà pourquoi cela ne plait pas, par exemple, à Valtteri Bottas, quand on sait que le salaire de Lewis Hamilton à lui seul explose déjà largement les 30 millions (40 à 50 millions selon les estimations, hors bonus).

"Mes sentiments sur cette proposition ? Cela dépendra des nombres bien sûr, mais nous sommes aussi dans une position où les grandes marques nous utilisent pour le marketing. Elles utilisent notre image en F1. Les pilotes sont les stars du show. Il y a de la valeur en cela," estime le Finlandais.

Bottas suggère donc que le salaire et les actions marketing soient donc dissociées afin de faire passer la pilule, Lewis Hamilton étant un cas particulier.

Mais faire cela, ce ne serait pas détourner le système qui est en train d’être réfléchi ?

"Cela dépend vraiment de ce que serait le maximum, je n’en connais pas les détails. Il y a évidemment une limite à tout. C’est évidemment bien de voir que la F1 cherche à être plus efficiente mais il faut aussi de la justice."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less