Andretti : La F1 ne doit pas ’rejeter’ Cadillac

"Le but est bien qu’ils arrivent avec leur propre technologie rapidement"

Recherche

Par Franck Drui

17 janvier 2023 - 10:16
Andretti : La F1 ne doit pas 'rejete

General Motors et Cadillac veulent vraiment s’impliquer et réussir en Formule 1.

C’est ce que clame avec insistance Mario Andretti, champion du monde de Formule 1 en 1978, alors que fils Michael propose d’intégrer une équipe de F1 supplémentaire d’ici 2026.

Le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, souhaite accélérer le processus, mais plusieurs équipes existantes restent fortement opposées aux projets d’Andretti-Cadillac.

"Quiconque rejoint ce milieu doit le faire en apportant avec lui la croissance nécessaire pour que tout le monde se retrouve dans une situation meilleure, ou du moins dans une situation équivalente," rappelait le patron de Mercedes F1, Toto Wolff.

"Il y a beaucoup de bonnes choses à propos d’Andretti et de Cadillac, il suffit de bien comprendre comment la F1 va se développer et dans quelle mesure."

Un moteur Cadillac GM est bien prévu

Ce qui interroge pas mal d’acteurs de la F1, c’est qu’initialement, l’équipe arriverait avec un moteur Renault ou Honda client - mais rebaptisé Cadillac dans le cadre d’une collaboration. Pour faire approuver l’entrée de la nouvelle équipe Andretti Autosport, peut-être même avant 2026. Ensuite un moteur issu des centres technologiques de GM arriverait.

Mario Andretti assure que Cadillac est intéressé par bien plus qu’un simple accord avec un autre motoriste.

"Ce n’est pas une étoile filante ou un truc de relations publiques. General Motors a sa fierté. Ils ne veulent pas seulement se raccrocher à une équipe et à un moteur existant. Ce qui les intéresse dans le projet, c’est de pouvoir s’y investir."

"GM possède déjà un centre technologique pour le sport automobile. Et ils continueront à investir dans ce département pour éventuellement couvrir eux-mêmes tous les aspects techniques de la voiture et du moteur. Il faut évidemment du temps pour cela mais le but est bien qu’ils arrivent avec leur propre technologie rapidement."

"Ils ne veulent pas se parer de plumes étrangères. Ils ont un bon savoir-faire dans de nombreux domaines techniques et ils ne sont pas tombés par hasard sur ce projet. Ils ont passé cinq mois à examiner tous les aspects et s’ils n’étaient pas entièrement convaincus, ils ne le feraient pas."

Cadillac, une marque que la F1 peut refuser ?

Andretti affirme que l’image actuelle de Cadillac est celle d’une "marque de luxe" mais qui veut maintenant "une réputation plus sexy et plus sportive".

"La Formule 1 s’inscrit parfaitement dans cette stratégie. En fait, la Formule 1 devrait dire ’bienvenue Cadillac’. Cela pourrait être un moment historique."

"C’est un projet à long terme. Regardez notre histoire. Tout le monde peut voir ce que le sport automobile signifie pour notre famille. C’est notre vie. Nous n’avons participé à aucune autre série pendant une courte période pour faire du profit. Nous avons déjà beaucoup investi et embauché des ingénieurs qui n’attendent que ça pour démarrer. S’ils n’avaient pas cru en nous, ils seraient partis depuis longtemps."

En réalité, Andretti et Cadillac sont essentiellement à la merci du manque d’enthousiasme des équipes existantes et du long et coûteux processus d’approbation de la F1.

"La FIA nous a déjà posé de nombreuses questions très précises et nous avons pu répondre à toutes, à notre entière satisfaction. Le président a tout reçu par écrit, tout ce qui est nécessaire pour une candidature. Quand cela ne suffisait pas, on nous a demandé l’engagement d’un constructeur - et nous l’avons maintenant."

"Que pouvons-nous apporter d’autre ? Je ne pense pas que quiconque puisse comprendre que la Formule 1 rejette un grand constructeur américain. Et si les rumeurs sont vraies, Ford devait arriver aussi. Ce serait un rêve. Je veux rester positif, quoi qu’il arrive."

Andretti F1 Team - Cadillac Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos