Formule 1

Alpine F1 a eu quelques doutes avant de prolonger Alonso…

Des doutes bien levés aujourd’hui

Recherche

Par Alexandre C.

28 août 2021 - 07:42
Alpine F1 a eu quelques doutes (...)

Avant d’accepter de prolonger l’aventure avec Alpine l’an prochain, et ainsi de lever son option, Fernando Alonso n’a que très peu réfléchi : ‘une minute’ au maximum selon lui.

La prolongation de l’Espagnol tenait-elle aussi de l’évidence du côté de la direction d’Alpine ? En tout cas, il y avait quelques doutes à lever sur le niveau de performance ou de motivation du pilote – des doutes évidemment levés aujourd’hui.

C’est ainsi Laurent Rossi qui a confié que pour lever l’option sur Alonso, Alpine devait bien être certaine du niveau d’engagement de l’Espagnol pour l’an prochain notamment. Le début de saison difficile du pilote semble être en cause…

Des propos un peu surprenants et qui contrastent avec ceux plus rassurants d’Alonso jeudi.

« Sur un contrat d’un an plus un an [en option], il y a toujours un doute. Le premier, c’est que Fernando lui-même a dit qu’il lui faudrait quelques courses pour se remettre en forme, et il a même admis qu’il lui a fallu peut-être une ou deux courses de plus que ce qu’il avait prévu. »

« Donc vous ne savez jamais quand vous commencez l’année si elle va se dérouler comme vous le souhaitez, et il y a toujours un peu d’incertitude des deux côtés. »

« Mais au moment où il a signé, il n’y avait pas de doutes. C’était donc un secret un peu gardé, mais il y avait toujours une situation où il était possible de ne pas renouveler le contrat. Mais à la fin, les deux parties voulaient vraiment continuer. »

La prolongation de Fernando Alonso est intervenue après celle d’Esteban Ocon, pour trois années supplémentaires. Le Grand Prix en Hongrie a heureusement confirmé à Rossi qu’il avait un line-up très efficace et complémentaire.

« Sa victoire a validé nos choix, à commencer le choix de nos pilotes. Elle justifie pourquoi nous avons pensé qu’il était bon de signer Esteban pour trois ans, elle justifie quelques autres décisions, donc c’est bien. Ça remet les choses en ordre. »

« C’est une confirmation pour l’équipe qu’elle fait ce qu’il faut depuis le début de l’année. Nous avons eu des moments de doute, des courses difficiles, mais nous avons appris de nos erreurs, de nos fautes, des occasions manquées, et nous nous sommes dit que c’est toujours une bonne préparation pour l’avenir, quand nous aurons une voiture plus rapide. »

« L’avenir a été un peu accéléré ici, mais l’équipe a validé tous ces processus d’apprentissages, ce qui a donné une grande confiance dans le fait qu’on faisait les bonnes choses. »

Désormais Alpine peut se concentrer sur son objectif au classement des constructeurs : garder cette 5e place reconquise au Hungaroring grâce à une moisson exceptionnelle de 37 unités.

« L’objectif reste de terminer à la position dans laquelle nous sommes, c’est-à-dire cinquième au minimum. Pour le moment, c’est l’objectif le plus tangible... donc maintenant on va se concentrer pour continuer à faire le même travail pour conserver cette position jusqu’à la fin de l’année. »

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less