Alonso n’écarte pas une prolongation chez Alpine F1... comme partir ailleurs

L’Espagnol veut continuer tant qu’il se sent à 100% de ses capacités

Recherche

Par Paul Gombeaud

20 mai 2022 - 11:41
Alonso n'écarte pas une prolongation

Revenu en Formule 1 l’année dernière après deux années d’absence, Fernando Alonso a récemment affirmé qu’il se voyait poursuivre dans la discipline reine pour encore "deux ou trois ans," et ce malgré le fait qu’il fêtera ses 41 ans au mois de Juillet.

Chez Alpine F1, le double champion du monde arrive en fin de contrat et l’écurie française aimerait également promouvoir Oscar Piastri, son talentueux pilote australien qui vient de remporter le championnat de Formule 2.

Mais l’Espagnol ne s’inquiète pas. Si des discussions officielles pour une éventuelle prolongation de contrat n’ont pas encore débuté, Alonso, qui a déjà évoqué le sujet avec le PDG Laurent Rossi, reste confiant de pouvoir poursuivre l’aventure chez Alpine F1 en 2023 voire au-delà.

"Nous n’avons pas parlé officiellement. Nous venons de prendre quelques cafés ensemble. Mais, oui, je pense que la possibilité sera là," indique le natif d’Oviedo.

"La motivation est toujours là pour gagner et combler cet écart avec l’avant même si nous savons à quel point cela va être extrêmement difficile."

"Nous savons qu’il y a plusieurs choses que nous pouvons faire. Cette première année de la nouvelle réglementation, vous apprenez beaucoup des autres voitures et d’autres philosophies, donc il y a beaucoup de raccourcis dans les performances que vous pouvez trouver très facilement."

Se sent-il toujours capable de viser un 3e titre ?

"Oui ! L’année prochaine ou les deux prochaines années, j’aimerais continuer en F1 et continuer à piloter car je me sens au mieux de ma forme en ce moment. Ce serait une erreur de regarder la F1 depuis chez moi, depuis le salon alors que je me sens encore à 100% de mes capacités."

"Quand je sentirai que ce n’est plus le cas, je serai le premier à lever la main et à m’arrêter parce que la F1 est très exigeante ; il faut sacrifier beaucoup de choses dans la vie pour continuer à courir. Mais pour le moment, ça vaut toujours la peine d’être là et de le faire."

Et s’il doit changer d’équipe pour avoir un 3e titre ? Pourquoi pas !

"En fin de compte, il n’y a pas beaucoup de pilotes numéro 1 ou 2 en ce moment et les équipes ont besoin que les deux pilotes travaillent ensemble et améliorent les voitures."

"Surtout avec la nouvelle réglementation, vous apprenez à chaque tour que vous faites et vous devez travailler pour avoir une meilleure voiture, un meilleur package."

"Alors je verrai quelles sont mes possibilités de prétendre à une telle voiture ici ou ailleurs dans les prochaines années."

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos