Formule 1

Alfa Romeo n’a pas pu rattraper des qualifications désastreuses en Hongrie

Pénalité évitable pour Kimi Räikkönen

Recherche

Par A. Combralier

19 juillet 2020 - 20:06
Alfa Romeo n’a pas pu rattraper des (...)

Quand ça ne va pas… 16e du Grand Prix de Hongrie, Kimi Räikkönen a certes devancé son coéquipier Antonio Giovinazzi et les deux Williams, mais il aura été transparent ce dimanche.

Cerise amère sur le gâteau : le Finlandais a écopé d’un point de pénalité sur son permis, car sa position sur la grille, à la fin du tour de formation, n’était pas correcte, ainsi que l’a constaté la FIA. Avec seulement 3 points de pénalité, Kimi Räikkönen demeure un des pilotes les plus propres du plateau néanmoins.

Räikkönen, en plus de ce point de pénalité, avait aussi écopé de 5 secondes en course finalement sans conséquence.

« Ce n’était pas une course très animée pour moi. Malheureusement, en partant de là où nous étions, nous avions une tâche très difficile devant nous : nous avons fait ce que nous pouvions mais ce n’était pas suffisant pour marquer des points. Notre rythme n’était pas trop mauvais, j’ai rattrapé quelques places au départ mais la pénalité m’a ramené plus loin. La grille était un peu glissante, je suis allé un peu trois loin sur mon emplacement sur la grille, et je n’ai pas eu le temps de faire marche arrière ; nous aurions pu gagner quelques places de plus, c’est un peu dommage. Nous avons beaucoup de travail à faire pour améliorer nos qualifications, mais nous pouvons être positifs sur notre performance du dimanche. »

De son côté, Antonio Giovinazzi a donc fini certes devant George Russell, mais derrière son coéquipier. Y a-t-il quelque chose à retenir de ce Grand Prix ?

« Il allait toujours être difficile de rattraper le retard après les qualifications d’hier, mais au moins nous pouvons être satisfaits du rythme que nous avons eu vers la fin de la course. Mon départ était bon mais lors de mon premier arrêt, nous sommes passés en pneus tendres qui se sont avérés loin d’être la meilleure gomme aujourd’hui. Cela m’a coûté beaucoup de temps et lorsque nous sommes passés aux pneus durs, qui étaient bien meilleurs, il était trop tard pour récupérer de nombreuses positions. La pause d’une semaine avant Silverstone sera très importante pour nous permettre de comprendre un peu plus ce qui s’est passé ces dernières semaines. Nous devons travailler très dur pour améliorer notre voiture et être en meilleure forme. »

Frédéric Vasseur, malgré le résultat " décevant ", veut cependant croire que son équipe vaut mieux que cela.

« En regardant les données, il est très clair que la voiture était plus compétitive que nos positions à l’arrivée ne le suggèrent. Nous avions le rythme pour défier nos rivaux directs et quelques voitures plus rapides, mais en partant de l’arrière, nous étions toujours désavantagés. Les deux voitures avaient un bon rythme et nous aurions pu ramener un point ou deux avec un peu plus de chance, mais la pénalité de Kimi et les difficultés d’Antonio sur les pneus tendres ont fait que nous n’avons pas pu rattraper notre retard. Avec une meilleure qualification hier, nous aurions été au cœur de la lutte pour les points. »

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less