Formule 1

Ron Dennis : diviser pour mieux régner ?

Ron Dennis a réorganisé l’équipe autour de lui

Recherche

Par D. Thys

31 août 2014 - 14:30
Ron Dennis : diviser pour mieux (...)

Ron Dennis a repris les commandes de l’équipe McLaren après avoir écarté son ami Martin Whitmarsh de ce poste. Et pour mieux régner sur cette très grosse équipe, Ron Dennis a décidé de la diviser… c’est un nouveau concept mis en place par Ron Dennis et qui tranche avec l’ancienne méthode de Martin Whitmarsh qui décidait de tout.

“Tout d’abord je veux dire un mot sur Martin. Martin a été un ami personnel et un ami de McLaren au cours de ces 25 dernières années et cela n’a pas changé. Lui et moi avons collaboré très étroitement au cours de cette période et il a toujours été impliqué dans ce que nous faisions. Il m’a toujours aidé à développer le groupe McLaren. Il a fait partie de la direction de McLaren et à ce poste, il a fêté plus de 100 victoires en Grand Prix et il était à la tête de l’équipe pour 20 d’entre elles,” déclare Ron Dennis.

“Ceci étant dit, la structure que j’ai mis en place aujourd’hui veut que la responsabilité qui était sur les seules épaules du directeur de l’équipe est maintenant répartie entre plusieurs personnes. Par conséquent, personne ne dirige totalement l’équipe, les responsabilités sont réparties entre le directeur sportif, le directeur technique, le directeur d’exploitation, le directeur de l’engineering, etc. Il faut du temps pour mettre cette structure en place et comme je l’ai déjà dit, nous ne verrons pas le fruit de ce travail avant que nous mettions les dernières pièces de ce puzzle en place. Je ne suis pas le seul à décider de ces changements, je consulte bien sûr mes collègues de la direction, mais il faut quelqu’un qui prenne la responsabilité de trancher et chez McLaren, cette personne, c’est moi. Toutes les décisions qui ont été prises depuis le 16 janvier 2014 sont les miennes et j’en assume donc toute la responsabilité.”

Comment le Français Eric Boullier s’est-il intégré dans l’équipe ? “Eric est un compétiteur, il travaille incroyablement dur et son rôle de directeur de course lui laisse le temps de se concentrer uniquement sur les courses. Il ne doit pas être distrait par des problèmes qui ne concernent pas la course et c’est ce qui était prévu lorsque nous l’avons engagé. J’ajoute qu’il y a plus de 30 nationalités différentes chez McLaren et cela s’explique par le fait que nous engageons les gens en nous basant seulement sur leurs compétences et leur mentalité,” ajoute Ron Dennis.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less