Formule 1

Lotus soignera l’aéro et le freinage à Monza

Pour aller le plus vite possible

Recherche

Par Olivier Ferret

31 août 2014 - 15:23
Lotus soignera l’aéro et le freinage (...)

Lotus ne dispose pas d’une des meilleures voitures du plateau cette année et la E22 n’est pas non plus aidée par son moteur Renault, le moins puissant des trois. Cela augure donc d’un week-end de Monza difficile pour Enstone, qui a tout de même soigné deux points qui peuvent faire la différence.

"Monza est un vrai défi parce que c’est un circuit où il y a vraiment très peu d’appuis. Travailler sur les réglages est donc la clé pour que les pilotes soient à l’aise. Nous allons nous concentrer sur le freinage pour Romain Grosjean et Pastor Maldonado puissent gagner un peu de temps dans les entrées de chicanes et être plus à l’aise pour trouver les limites," explique le directeur technique, Nick Chester.

"Nous avons aussi de nouvelles pièces aérodynamiques, que nous testerons vendredi, avec un aileron spécial pour Monza, le plus fin de l’année," ajoute-t-il.

Malheureusement, Chester admet qu’il n’y a pas vraiment de façon d’effacer davantage un déficit de puissance à Monza.

"Il n’y a pas de solution du côté mécanique. Pour aller plus vite en ligne droite, réduire les ailerons est la seule solution. Mais il ne faut pas aller trop loin sinon vous vous pénalisez par rapport aux autres dans les virages, notamment les deux Lesmo et la Parabolique."

Lotus devait aussi résoudre les problèmes rencontrés à Spa par ses deux pilotes.

"Nous avons identifié et corrigé le problème d’échappement rencontré par Pastor. C’est réglé pour Monza. Quant à Romain, son instabilité aérodynamique était due à un problème avec l’ancrage de l’aileron arrière. Ses excursions hors piste ont aussi contribué à le fragiliser."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less