Formule 1

La deuxième semaine d’essais sera révélatrice selon Rod Nelson

Chaque écurie jouera le chronomètre

Recherche

Par

29 février 2016 - 18:08
La deuxième semaine d'essais sera (...)

Rod Nelson, directeur des essais chez Williams, affirme que les réactions peuvent parfois être exagérées à la lecture des premiers chronos des essais hivernaux, mais qu’une première réalité émergera seulement à l’issue de la deuxième semaine d’essais qui débutera demain matin.

Pour le moment, l’écurie basée à Grove a parcouru un total de 377 tours, ce qui la place quatrième dans la hiérarchie. Elle n’a en revanche pas encore attaqué le chronomètre, Valtteri Bottas et Felipe Massa ayant respectivement signé les 14e et 21e temps de la semaine.

"Je pense que tout va bien pour le moment," déclare Nelson. "Lorsque vous regardez la performance des autres, il arrive parfois de se dire ’qu’ils sont rapides !’ Puis plus tard dans la journée, Pirelli indique quels pneus ont été utilisés et vous pensez alors ’ça va, ils utilisaient les ultra-tendres’."

"Il est donc habituel de constater une grande excitation avant que ça ne redescende. Tout va bien pour nous donc comme je le disais."

"Nous en saurons plus la semaine prochaine car chaque équipe tentera des simulations de qualifications. Tous les pilotes rouleront en pneus super-tendres et ultra-tendres, certains ne les ont d’ailleurs toujours pas utilisés."

"Mercedes travaillait clairement sur la distance d’un Grand Prix et effectuait de nombreux kilomètres chaque jour, alors que d’autres n’effectuaient que des relais de deux ou trois tours."

"Il y aura encore beaucoup de travail à effectuer entre aujourd’hui et Melbourne. Et nous n’avons que deux tiers du temps de l’année dernière pour l’effectuer."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less