Formule 1

Hartley a appris qu’il devrait quitter Toro Rosso

A la fin de la saison ou dès maintenant ?

Recherche

Par Olivier Ferret

30 octobre 2018 - 08:43
Hartley a appris qu'il devrait (...)

L’avenir de Brendon Hartley chez Toro Rosso a été décidé et surtout annoncé au pilote Néo-Zélandais.

Le rêve n’aura duré qu’un peu plus d’une année pour le pilote qui a été repêché dans la filière Red Bull, les Autrichiens n’ayant pas eu de meilleure option à la fin de l’année dernière.

La nouvelle est tombée pour Hartley dimanche matin, avant le départ de la course. Ce serait une sanction pour ses récents commentaires sur l’équipe et Pierre Gasly.

Hartley a en effet maintenu à Mexico que son équipe n’avait pas dit la vérité sur le fond plat de Pierre Gasly à Austin. Celui-ci n’aurait pas été endommagé selon lui et cela ne justifiait donc pas la contre-performance du Français par rapport à lui sur ce Grand Prix.

Gasly a d’ailleurs botté en touche ses allégations, en adressant un "sans commentaire" aux journalistes, ajoutant que cela révélait que Hartley "est sous forte pression (pour garder sa place) et il dit donc parfois n’importe quoi."

L’affaire a été définitivement close par le Docteur Helmut Marko et Christian Horner à quelques heures du départ du Grand Prix dimanche, avec une conversation sérieuse avec Brendon Hartley.

Marko n’a pas voulu confirmer que le pilote avait appris son départ de Toro Rosso à la fin de la saison ou, peut-être, dès cette semaine : l’équipe de Faenza songe à faire débuter Alexander Albon dès le Brésil si une entente financière peut être trouvée d’ici là avec Nissan (qui a un contrat avec le Thaïlandais en Formule E).

"La bonne chose avec un pilote de course, c’est que quand il est dans une voiture et que la visière se baisse, il oublie toutes les conversations," a-t-il simplement commenté.

expand_less