Formule 1

Ecclestone la joue ’provoc’ avec l’Allemagne

Un bon système capitaliste

Recherche

Par Olivier Ferret

7 août 2014 - 12:10
Ecclestone la joue ’provoc’ avec (...)

Après avoir admis avoir été "un peu idiot" d’avoir payé 100 millions de dollars pour arrêter son procès avant l’heure, Bernie Ecclestone a joué la provocation comme il sait si bien le faire.

Le grand argentier de la F1 a ainsi salué le système capitaliste en vigueur en Allemagne, qui lui a permis de s’en sortir en échange d’une petite partie de sa fortune.

"C’est certainement un peu malheureux de devoir débourser autant d’argent. Mais ce serait encore pire que de ne pas avoir l’argent. J’aime ce système capitaliste," lance Ecclestone, en sachant pertinemment que la sortie de son procès fait grand débat en Allemagne à propos d’une justice à deux vitesses.

Cela n’a pas surpris Monsieur 20%, Willi Weber, l’ancien manager de Schumacher et un des opposants à Ecclestone à l’époque où il était très présent en F1.

"Je l’avais dit il y a quelques mois que cela se réglerait avec de l’argent. C’est comme cela que ça se passe en F1 avec lui, c’est comme cela que ça s’est passé quand il a donné cet argent à Gribkowsky. Il ne pense pas trop à ce qu’il fait."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less