Motorsport

Nurburgring, Course 1 : Michelisz s’impose dès le premier virage

Il s’est envolé après le départ

Recherche

Par Olivier Ferret

21 juin 2019 - 18:28
Nurburgring, Course 1 : Michelisz (...)

Le pilote BRC Hyundai N Squadra Corse Norbert Michelisz a signé une large victoire dans la Course 1 de la WTCR Race of Germany, passant l’auteur de la Pole Position Esteban Guerrieri au premier virage et creusant aussitôt l’écart.

Leader du WTCR – FIA World Touring Car Cup, Guerrieri a été devancé au feu vert par la Hyundai i30 N TCR de Michelisz, le Hongrois ayant déjà pris l’avantage avant le freinage pour la première épingle.

Michelisz a ensuite creusé un écart de plus d’une seconde, s’assurant que la Honda Civic Type R TCR ne puisse prendre son aspiration dans la longue ligne droite de Döttinger Höhe à la fin du premier tour.

“Mes derniers départs avaient été très mauvais, alors j’espère qu’une fois sur cinq, je peux le faire !”, a dit un joyeux Michelisz.

“On a apporté quelques améliorations à la voiture et je pense que c’était la clé de la course aujourd’hui, surtout au départ. Je suis incroyablement content pour l’équipe car la voiture a été fantastique.”

“Je m’étais dit que si j’étais devant, je ne rendrais pas cette position. Par chance, le rythme a été assez bon, alors je suis incroyablement content.”

Derrière lui, Guerrieri a terminé loin devant une lutte de titans pour la dernière marche du podium que son coéquipier chez ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Néstor Girolami, a retrouvée après avoir rétrogradé au début.

Dépassé initialement par Frédéric Vervisch au premier tour, sa première tentative pour reprendre la troisième place a été contrée par le Belge dans les deux kilomètres de Döttinger Höhe.

Girolami ayant roulé brièvement dans l’herbe et tous deux s’étant ralentis l’un l’autre tout à leur lutte, ils ont été surpris par Rob Huff quand la Volkswagen SLR a pris leur aspiration à tous les deux pour passer troisième, Girolami prenant quant à lui l’avantage sur l’Audi RS 3 LMS de Vervisch.

Girolami a ensuite pu mettre la pression sur Huff au dernier tour, tous deux luttant également roue contre roue dans Döttinger Höhe.

Huff s’est classé quatrième mais a finalement été chanceux de finir, s’étant accroché avec Yvan Muller au premier tour.

La piste de plus en plus étroite a en effet frappé quand le paquet s’est jeté dans le lent premier gauche, Huff se glissant à l’intérieur de Muller et le duo s’accrochant.

La Lynk & Co 03 TCR Cyan Racing du Français a subi des dégâts à l’avant gauche qui l’ont forcé à abandonner, et l’invité wildcard du WTCR Antii Buri (AS Motorsport) a été renvoyé en queue de peloton, le Finlandais ayant dû faire du hors piste pour éviter Muller.

Vervisch, cinquième sur la ligne d’arrivée, a emmené un train de cinq voitures avec juste derrière lui Yann Ehrlacher (Cyan Performance Lynk & Co), auteur d’un bon départ, et l’expert du Nürburgring qu’est Benjamin Leuchter (SLR Volkswagen) en septième position.

Le duo du BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team, constitué d’Augusto Farfus et de Nicky Catsburg, a gagné des places et terminé juste derrière Leuchter dans cette file de cinq voitures, en huitième et neuvième positions, ayant dépassé Johan Kristoffersson (SLR Volkswagen) de façon rapprochée dans le second des trois tours.

L’autre pilote d’une Hyundai i30 N TCR qu’est Gabriele Tarquini n’a pas été chanceux. Un bon départ lui a procuré la cinquième place, devant Huff, pour finalement devoir abandonner à mi-course et poursuivre sa série de résultats blancs au Nürburgring.

À l’extérieur du top 10, une collision au premier tour dans les S Yokohama, entre Gordon Shedden et (Leopard Racing Team Audi Sport) et Daniel Haglöf (PWR Racing), les a contraints tous deux à l’abandon.

Shedden a tenté un dépassement par l’intérieur mais il est entré en contact avec Haglöf, leurs deux voitures étant endommagées et n’étant pas en mesure de continuer.

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less