Motorsport

Une spéciale de nuit pour tester les équipages en Grèce

"C’est comme être dans le brouillard"

Recherche

Par www.wrc.com

18 juin 2011 - 20:00
Une spéciale de nuit pour tester les (...)

Les pilotes s’attendent à une difficile fin de journée avec une spéciale de nuit : Nea Politia.

Ce chrono de 17,71 kilomètres débutera à 21h33, de nuit.

Même si la plupart des concurrents en action ont l’expérience de rouler de nuit, ils craignent les nuages de poussière qui gâcheront leur visibilité.

Matthew Wilson, pilote M-Sport Stobart, explique : « C’est une belle spéciale mais s’il y a de la poussière, on pourrait ne pas voir grand-chose. Nous partirons toutes les trois minutes mais je ne suis pas certain que ce soit suffisant. »

Pour lutter contre ce manque de visibilité, Wilson pourrait éteindre les phares de sa Ford Fiesta RS WRC : « Nous aurons des phares d’appoint sur le pare-choc mais nous éteindrons le reste. C’est comme être dans le brouillard. Ce sera la même chose pour tout le monde, excepté le premier sur la route. »

Petter Solberg pourrait donc y trouver un avantage. « Peut-être que nous pourrons reprendre du temps », glissait l’ancien leader.

Sébastien Ogier s’élancera de la quatrième position avec 15,1 secondes d’avance : « Nous devrons attaquer pour creuser encore l’écart. Ce n’est pas suffisant. Il va falloir attaquer dans la dernière. »

Mikko Hirvonen, quatrième, commente : « La poussière est déjà un problème de jour. Si c’est le cas durant la nuit, ce pourrait être un désastre. »

Quant à Kimi Räikkönen, il affirme que ça ne changera rien : « Ce sera la même chose pour tout le monde. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less