Motorsport

Trois ORECA 03 en piste au Mans

Engagées par Race Performance, Signatech-Nissan et le Team ORECA-Matmut

Recherche

Par Olivier Ferret

4 juin 2011 - 08:47
Trois ORECA 03 en piste au Mans

Trois ORECA 03 seront au départ de la 79e édition des 24 Heures du Mans, engagées par Race Performance, Signatech-Nissan et le Team ORECA-Matmut. Vainqueur à Spa-Francorchamps lors du dernier round de l’Intercontinental Le Mans Cup, via TDS Racing, le prototype conçu dans les ateliers de Signes disputera à cette occasion son premier double tour d’horloge. Avec onze LMP2 dans la catégorie, la concurrence sera rude.

Franck Mailleux : « Une auto fiable et un équipage homogène… »

Au sein de l’équipe Signatech-Nissan, leader de l’Intercontinental Le Mans Cup, Soheil Ayari, Franck Mailleux et Lucas Ordonez seront à nouveau dans le baquet de la ORECA 03 à moteur Nissan. Après des débuts aux 12 Heures de Sebring, l’écurie managée par Philippe Sinault compte bien poursuivre sur la belle dynamique de la Journée Test, où Franck Mailleux avait placé la n°26 au sommet de la hiérarchie. Le Breton fonde de gros espoirs pour cette course unique en son genre : « C’est une grosse semaine qui nous attend. Depuis les 1000km de Spa, toute l’équipe a travaillé d’arrache pied pour préparer l’auto. Nous avons effectué un test d’endurance à Magny-Cours où tout s’est bien passé. Nous aurons un kit aéro « Le Mans », compte tenu des spécificités du tracé. La ORECA 03 est une voiture assez facile côté pilotage et surtout agréable. Elle se comporte un peu comme une monoplace. »

Que ce soit à Sebring ou à Spa, Signatech-Nissan était bien partie pour décrocher un bon résultat, mais la course en avait décidé autrement, comme le confirme Franck : « Nous avons tout simplement manqué d’expérience en Floride. Nous avions découvert l’auto peu de temps auparavant, mais le potentiel était bien là. Quant aux 1000km de Spa, nous n’avons pu faire mieux que 5e suite à un accrochage, avec tout de même le meilleur tour en course de la catégorie. »

« Le Mans est si particulier » poursuit Franck Mailleux. « Le circuit est long et tout peut arriver. Il faudra gérer le trafic au mieux et bien lire les trajectoires des GT. Tout est très ouvert pour la victoire et la consommation de carburant pourrait bien être la clé de la course. Les essais seront cruciaux pour voir où en sont nos concurrents. Nous avons une auto fiable et notre équipage est très homogène, avec Soheil qui possède une solide expérience dans la Sarthe et Lucas qui apprend vite le fonctionnement d’un prototype. »

Outre Signatech-Nissan et le Team ORECA-Matmut, Race Performance alignera aussi une ORECA 03. Présente habituellement en Le Mans Series, l’équipe suisse dispute pour la seconde fois consécutive les 24 Heures du Mans. Marc Rostan fera office de capitaine de l’équipage avec sa belle expérience sarthoise. Ralph Meichtry a pour sa part découvert l’épreuve l’an passé. Quant à Michel Frey, il fera ses grands débuts dans la Sarthe.

Michel Frey : « Tout est réuni pour décrocher un bon résultat »

Le pilote helvète est confiant pour la course : « La Journée Test nous a permis de bien travailler. Nous avions établi un planning et tout a été respecté. Je pense sincèrement que tout est réuni pour décrocher un bon résultat. Le choix de la ORECA 03 était le bon. L’auto est très compétitive et nous recevons un bon soutien de ORECA Racing Car Manufacturer. »

« Nous sommes satisfaits des performances de l’auto » indique Michel Frey. « Nous avons été dans le coup dès la première manche Le Mans Series au Castellet. Malheureusement, quelques pépins nous ont fait manquer le podium, mais nous sommes contents d’avoir résolu les problèmes avant Le Mans. L’équipage a très bien roulé à Spa et nous sommes impatients de prendre la piste mancelle. » C’est lors de la Journée Test que Michel a découvert le tracé : « C’est pour moi un privilège de participer à cette épreuve si mythique. Je ne connaissais que le Circuit Bugatti. Beaucoup d’endroits sont magiques : Indianapolis, Maison Blanche, les Virages Porsche, etc. »

ORECA Racing Car Manufacturer sera également présent en LMP1 : Hope Racing utilise le châssis ORECA 01 ayant terminé au pied du podium des 24 Heures du Mans 2010 pour son ambitieux projet de faire débuter en compétition son prototype SWISS HYTECH-Hybrid. Le team de Benoît Morand s’appuiera sur l’expérience de Jan Lammers, la rapidité de Casper Elgaard et de Steve Zacchia.

Pour ORECA Racing Car Manufacturer, la semaine mancelle débutera le dimanche 5 juin avec les traditionnelles Vérifications Techniques et Administratives dans le centre-ville du Mans. Place ensuite aux essais libres et qualificatifs le mercredi 8 (16h/20h et 22h/0h) et le jeudi 9 (19h/21h et 22h/0h). Le départ de la 79e édition sera donné le samedi 11 juin à 15 heures…

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less