Motorsport

Monte Carlo, ES1-2 : Ogier déja devant, plusieurs favoris en difficulté

Neuville et Evans à 4 minutes, Meeke à plus de 2 minutes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 janvier 2018 - 00:23
Monte Carlo, ES1-2 : Ogier déja (...)

Fidèle à sa réputation, le Monte Carlo n’aura pas attendu plus d’une spéciale pour offrir les premiers rebondissements de cette édition 2018, qui ouvre le championnat du monde des rallyes.

Sébastien Ogier a remporté la première spéciale, non sans s’être fait peur après avoir effectué un tête à queue. Le Français n’a perdu qu’une poignée de secondes en remettant vite sa Fiesta dans le droit chemin.

Peu après, c’est la nouvelle recrue de chez Toyota, Ott Tänak, qui est parti à la faute. Comme Ogier, il a réussi à reprendre la route après avoir perdu un peu plus de temps que le Français.

En revanche, Thierry Neuville a commis une faute pas plus importante que ses rivaux, mais les conséquences en ont été bien plus graves puisqu’il s’est retrouvé coincé sur un tas de neige. Le temps de décoincer sa Hyundai, le Belge avait perdu plus de trois minutes.

Au registre des erreurs, on trouve également Jari Matti Latvala, Elfyn Evans ou encore Kris Meeke. Du coup, le classement de cette première spéciale est mené, hormis Ogier, par les pilotes qui n’ont pas commis d’erreur, à savoir Andreas Mikkelsen et Dani Sordo.

L’ES2 s’est voulue beaucoup moins agressive et la prudence des pilotes a évité à l’ensemble des concurrents des erreurs qui auraient pu annihiler leurs chances de bien figurer dimanche, quand tout le monde reviendra à Monaco.

C’est également Sébastien Ogier, qui reprend ses bonnes habitudes, qui a remporté cette spéciale. Le Français mène donc le classement général devant Andreas Mikkelsen et Dani Sordo, respectivement à 17,3 et 25,6 secondes.

Les trois hommes devancent un groupe composé d’Esapekka Lappi, de Tänak, de Craig Breen et de Jari Matti Latvala. Les trois Toyota et l’Irlandais de chez Citroën se tiennent en moins de vingt secondes.

Bryan Bouffier pointe à 1’51" d’Ogier, mais aussi à près d’une minute de Latvala, au huitième rang. Il devance Kris Meeke, qui accuse déjà 2’22" de retard sur la tête de course, et Eric Camilli, premier pilote en WRC2. A noter qu’Evans pointe déjà à 4’12" et Neuville, pourtant l’un des favoris, à 4’18".

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less