Motorsport

Mikkelsen mène la Targa Florio après la première journée

Il devance Kopecky

Recherche

Par

15 juin 2012 - 22:10
Mikkelsen mène la Targa Florio après (...)

Andreas Mikkelsen a fait un grand pas vers sa première victoire sur asphalte en IRC en terminant la première journéee du Targa Florio-Rally Internazionale Di Sicilia comme leader.

Le champion en titre de l’IRC a fait de bons débuts dans la mythique épreuve, ayant ses origines dans la non moins mythique course sicilienne depuis 1906. En dépit d’un manque de connaissances sur ces routes glissantes et bosselées situées à l’est de Palerme, Mikkelsen a été le plus rapide avec sa Škoda Fabia S2000. Réalisant le temps scratch dans cinq des six spéciales du jour il possède un avantage de 4.5s au moment de revenir à l’assistance ce soir.

« Nous avons eu une bonne journée sans aucun problème ni erreur », a déclaré le Norvégien de 22 ans. « Il ne fait aucun doute que nous pouvons remporter ce rallye, mais nous devons trouver un bon rythme et pousser fort sans sortir de la trajectoire. J’apprécie de piloter sur ce rallye mais demain sera une autre longue journée. »

Jan Kopecký le suit au classement - il s’est imposé lors de la spéciale d’ouverture hier soir, sur l’ancien aéroport de Palerme. Le Tchèque a déclaré avoir fait des ajustements au niveau de sa Škoda Fabia d’usine qui se sont révélés payants puisqu’il a remporté l’ES6. Il reste un solide prétendant à la victoire.

Après avoir mené la précédente manche de l’IRC en Corse, Giandomenico Basso est troisième ce soir avec sa Ford Fiesta, 13.2s derrière Mikkelsen. Basso ouvrait la route et a décidé d’employer les pneus softs ce matin, en espérant avoir un meilleur grip que ses rivaux sur un asphalte particulièrement glissant. Cela s’est finalement retourné contre lui et il a décidé de chausser les pneus durs pour l’après-midi et s’est tout de suite senti en confiance. Malgré son manque d’expérience sur ce rallye (sa dernière présence remonte à 2007), Basso reste aussi un sérieux prétendant à la victoire.

Malgré un manque de précision avec l’arrière de sa Škoda Fabia, Umberto Scandola est passé devant Paolo Andreucci, son rival dans le championnat italien, avec le troisième temps de la cinquième spéciale et le précède de 11.2s après l’ES7.

Andreucci, sextuple vainqueur en Sicile, est en cinquième position. Il a été retardé par un mauvais choix de pneus ce matin et des problèmes avec le set-up cet après-midi. Comme Basso, Andreucci avait aussi choisi les pneumatiques softs pour la boucle d’ouverture et a rapporté que les routes étaient plus glissantes qu’il ne le pensait. Dès le début, Andreucci a eu du mal à trouver un bon équilibre avec sa Peugeot 207 S2000.

Craig Breen a également perdu du terrain dans la matinée en sélectionnant le composant soft. Il a était de retour cet après-midi en affichant un bon rythme avant de subir à son tour des problèmes de train avant avec sa Peugeot 207. Néanmoins il a pu dépasser Matteo Gamba à l’issue de la dernière spéciale de la journée.

Derrière Gamba, Sepp Wiegand est un bon huitième ce soir avec sa Škoda, malgré une frayeur dans l’avant-dernier virage de la dernière spéciale du jour où il a frôlé de près un mur. Le pilote Peugeot Alessandro Perico est neuvième après avoir fait état de divers problèmes de set-up et Marco Runfola complète le top 10 – sans avoir eu de frein à main sur sa 207.

Le champion d’Italie junior, Simone Campedelli, est en tête du classement de la coupe IRC 2WD ce vendredi soir en étant onzième du classement général devant Harry Hunt pour ses débuts à la Targa Florio. Massimiliano Rendina est de son côté en tête de la coupe IRC Production avec la treizième place devant Robert Consani, perturbé par des problèmes de surchauffe moteur avec sa Renault Mégane RS.

Martin Kangur est dix-septième au classement général et sixième de la coupe IRC 2WD pour son retour dans la série avec une Honda Civic. Marco Tempestini est dix-huitième et Johan Heloïse vingtième : tous deux roulent avec une Subaru Impreza. Rashid Al-Ketbi, signalé leader hier soir après l’ES1 mais déclassé pour avoir commis une erreur de trajectoire, a écopé d’une pénalité et rejoint Palerme à la vingt-troisième place du classement général. Il a aussi été gêné par des problèmes de boîte de vitesses.

La journée de samedi prévoit deux spéciales avec pour chacune deux passages et une distance totale de 68.40 km. La première spéciale du jour, ’Cefalu’, débute à 08h32 heure locale et le rallye prendra fin à 17h30 au village de Termini Imerese.

Pos.EquipageVoitureTemps
1. Mikkelsen A. - Floene O. Škoda Fabia S2000 53m23.5s
2. Kopecký J. - Dresler P. Škoda Fabia S2000 +4.5
3. Basso G. - Dotta M. Ford Fiesta RRC +13.2
4. Scandola U. - D’Amore G. Škoda Fabia S2000 +23.6
5. Andreucci P. - Andreussi A. Peugeot 207 S2000 +34.8
6. Breen C. - Roberts G. Peugeot 207 S2000 +52.8
7. Gamba M. - Inglesi E. Peugeot 207 S2000 +53.6
8. Wiegand S. - Gottschalk T. Škoda Fabia S2000 +1:07.9
9. Perico A. - Carrara F. Peugeot 207 S2000 +1:17.5
10. Runfola M. - Lo Neri G. Peugeot 207 S2000 +1:36.9
11. Riolo S. - Picarella F. Fiat Abarth Grande Punto S2000 +2:15.8
12. Campedelli S. - Fappani D. Citroen DS3 R3T +3:02.7
13. Hunt H. - Durant R. Citroen DS3 R3T +4:43.0
14. Rendina M. - Pizzuti M. Mitsubishi Lancer Evo X +4:43.3
15. Consani R. - Klinger N. Renault Megane RS +4:57.8
16. Nucita A. - Princiotto G. Citroen C2 +4:59.9
17. Armaleo S. - Siragusano R. Renault Clio S1600 +5:13.7
18. Kangur M. - Kütt S. Honda Civic Type-R R3 +5:17.9
19. Tempestini M. - Pulpea D. Subaru Impreza STi R4 +5:29.5
20. Pajunen M. - Lindström K. Renault Twingo R2 +5:44.9

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less