Motorsport

Meeke : Mon avenir se joue en Australie

Un bon résultat pour l’espoir d’un baquet

Recherche

Par www.wrc.com

12 septembre 2013 - 12:08
Meeke : Mon avenir se joue en (...)

Kris Meeke reconnait que ses chances de décrocher un volant en 2014 dépendront sûrement de sa capacité à fournir une prestation de qualité en Australie.

Kris Meeke remplace Dani Sordo ce week-end en Australie, malgré la victoire de Sordo en Allemagne et suite à la très belle performance de Meeke en Finlande. Le Nord-Irlandais reconnait que sa régularité et sa performance peuvent l’aider à décrocher un volant officiel en 2014.

« Il va être important de montrer que nous pouvons mener la voiture de bout en bout de cette épreuve. J’avais déjà reçu l’opportunité en Finlande de pouvoir le faire, montrer à quel point je suis rapide sur une des épreuves les plus difficiles de la saison. Et j’ai su le faire. »

Plus rapide lors de la spéciale qualificative, Meeke est très heureux de débuter le week-end de cette manière. « Je savais que la qualification était importante, en raison des conditions de route. Pour moi, le plus important n’était pas de montrer que je peux être rapide et faire un coup, comme je l’ai fait en Finlande, mais de montrer que je peux aller au bout. »

Ce week-end en Australie pourrait être un des plus importants dans la carrière de Meeke. «  Oui, enfin c’est un peu comme ça tous les week-ends en ce moment ! », plaisante-t-il. « Je n’ai pas disputé énormément de rallyes ces deux dernières années donc mon rendez-vous en Finlande était très important. Me voilà encore avec l’opportunité de piloter une voiture d’usine. »

« La seule chose que je sais, c’est que je vais disputer le Rallye d’Australie. J’ai pris ma chance en Finlande, et je ne sais pas ce que je ferai après l’Australie, donc tout dépend de mon résultat ici. »

« Bien sûr, il y a de la pression mais je suis clairement là où j’ai envie d’être. Mon objectif est de faire partie d’une équipe officielle et il faut accepter la pression qui va avec. Malgré ça, je reste assez tranquille par rapport à cette épreuve. »

Quant à Yves Matton, directeur de Citroën Racing, il compte sur Kris Meeke pour que celui-ci aide l’écurie dans son combat avec Volkswagen au Championnat du Monde des Constructeurs.

« En Finlande, nous lui avions dit d’aller à son rythme, de rouler au rythme qu’il voulait, en essayant d’augmenter le rythme au fur et à mesure. Maintenant et ici, nous avons besoin de points. C’est une approche forcément différente. Il faudra bien sûr qu’il soit rapide pour aller chercher de gros points, mais l’essentiel est qu’il puisse aller au bout. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less