Motorsport

Le WEC à Silverstone, lieu de la "jet-set" du sport automobile

Infos, rumeurs,...

Recherche

Par

29 août 2012 - 08:19
Le WEC à Silverstone, lieu de la (...)

Chaque année au mois de mai, toute la jet-set du 7ème art se donne rendez-vous à Cannes pour le célèbre Festival. A Silverstone, c’était la "jet-set" (l’élite de l’élite) du sport automobile qui était sur place à l’occasion de la quatrième manche du Championnat du Monde d’Endurance. Comme quoi l’Endurance intéresse tous les acteurs du sport automobile. Il y a un an à la même époque, c’était l’incertitude qui régnait dans le paddock britannique avec la fin de l’Intercontinental Le Mans Cup et les débuts d’un Championnat du Monde d’Endurance qui s’annonçait magnifique. Depuis, Peugeot est parti et Toyota a pris sérieusement la relève. Certes, on aurait aimé que le duel se transforme en match à trois, mais on ne réécrit pas l’histoire. Il est dans les tuyaux que Toyota poursuive en 2013 malgré une arrivée en WRC, et le bruit Honda est toujours d’actualité. Quant à Porsche, il va falloir attendre encore un peu. Certains nous ont prédit une arrivée possible en compétition courant 2013.

Il suffisait de traverser le paddock pour voir ou apercevoir que les discussions allaient bon train pour le futur. Notre partenaire Endurance-Info n’étant pas Ragots-Info, nous ne dévoilerons pas tout ce que l’on a vu ou entendu durant ces quatre jours passés dans le Northamptonshire, mais sachez que l’on discute sévère au sein de la planète Endurance. Bien évidemment, les rumeurs restent à l’état de rumeurs, ce qui fait qu’il ne sert à rien de spéculer. Ceux qui pensaient que le meeting de Shanghai allait être annulé en ont été pour leurs frais. Quant à la rumeur qui dit que la date des 24 Heures du Mans 2013 pourrait être décalée d’une semaine pour cause de Formule 1, elle n’a pas été confirmée mais on sait que c’est à l’étude. Dans ce cas, la Journée Test serait elle aussi reportée d’un week-end.

Sans trahir de secret, plusieurs nouvelles équipes tapent à la porte du Championnat du Monde d’Endurance. On sait qu’un team très réputé en monoplace a suivi de près la manche britannique du WEC et qu’un autre (français celui-là) se verrait bien revenir en Endurance. La plupart des écuries présentes compte rempiler en 2013 pour une énième saison de transition avant l’arrivée du règlement 2014. Parent pauvre du championnat, la catégorie GTE pourrait s’en trouver revigorée avec l’arrivée de nouveaux constructeurs, même si à ce sujet, les bruits sont contradictoires. On nous parle de McLaren, Mercedes, BMW, Audi, sans oublier une marque bien connue qui ferait ses débuts dans la discipline. Tout ce que l’on peut dire avec certitude, c’est qu’avant de se lancer dans la construction d’une GTE (ou plutôt d’une GT3+), les marques veulent savoir combien elles pourront en vendre. Le GT3 est un produit marketing, pas le GTE. Développer une telle auto coûte très cher et l’engager tout autant. Mais là aussi on frappe à la porte du WEC.

Avec le renouveau de l’European Le Mans Series, certaines équipes vont peut-être différer leur arrivée en Championnat du Monde. On sait que Sébastien Loeb Racing veut passer en Mondial, tout comme Status GP. Murphy Prototypes se verrait bien franchir le pas, au contraire des Britanniques de Jota. Chez Gulf Racing Middle East, on penche pour une auto en WEC et une dans la série asiatique. Une chose est sûre, le Championnat du Monde d’Endurance intéresse et fait parler. Ce n’est pas pour rien que des pilotes ayant touché à la Formule 1 rebondissent dans la discipline. Si le paddock est loin du star-system de la F1 (et c’est tant mieux), il fallait jeter un coup d’œil au sein des structures, des équipes, des organisateurs pour voir que l’on discute, se renseigne, tout en prenant des notes.

On ne va pas spéculer non plus sur le calendrier 2013 où l’on va se contenter de dire qu’il sera dans la lignée de 2012, mais certainement positionné différemment avec un début sur le continent américain avant de revenir en Europe, pour mettre ensuite le cap à l’Est. On parle du nouveau circuit texan situé à Austin pour la partie étanusienne. Si les championnats continentaux seront toujours le socle de base l’an prochain, il se pourrait bien que le WEC soit le seul en piste en 2013. A Sebring on a eu l’ALMS, à Spa et à Silverstone le renfort de concurrents de l’ELMS. Au Brésil, le plateau devrait se situer en dessous de 30.

Les autres championnats sont venus rendre une visite au WEC, que ce soit les gens de l’American Le Mans Series ou du Grand-Am. Quant à Stéphane Ratel, il était présent en voisin. Tout le gotha du sport automobile s’intéresse donc à l’Endurance et on ne peut que s’en féliciter. Dommage que Jean Todt n’ait pas fait le déplacement car il aurait pu constater en prime que plus de 35 000 personnes étaient là.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less