Motorsport

Lada : Premiers espoirs, premiers signes...

Mais il était possible de mieux faire à Marrakech

Recherche

Par

7 avril 2013 - 12:39
Lada : Premiers espoirs, premiers (...)

Pour la première fois, la paire James Thompson / Mikhail Kozlovskiy faisait équipe en piste, lors des qualifications de Marrakech. Un tracé d’aspiration, particulièrement piégeux. Et les Lada Granta s’en sortent ... plutôt bien.

A Marrakech, il faut sauter par dessus les vibreurs, se battre pour capter les aspirations, frôler les murs sans jamais les toucher et se débrouiller pour ne pas perdre de vitesse dans les grandes lignes droites. Et, toujours, sans la moindre aire de dégagement en cas de sortie de piste...

A ce petit jeu dangereux, même les meilleurs y laissent des plumes. Parmi eux, même Tiago Monteiro et Tom Coronel ont froissé de la tôle au cours de la première session de qualifications. Mais James Thompson qui découvre Marrakech s’est, aussi, mis en lumière en signifiant au reste du championnat le niveau actuel de sa Granta. Neuvième en bout de course, il aurait pu faire mieux encore avec son deuxième train de pneus. Mais un contact avec le mur brisait cet espoir alors qu’il était dans son tour rapide, et la voiture n’était pas réparée pour la seconde session. Dommage, partie remise. Mais tout semble bien se présenter pour les courses, avec une Grant assez régulière dans le top 10.

Du côté de Mikhail Kozlovskiy, qui découvrait totalement la voiture ne l’oublions pas, ce sont deux 22e places qui sanctionnent son apprentissage. Abattu ? Pas le moins du monde : « Je me sens de mieux en mieux au volant. Je n’ai pas eu de chance avec le trafic lors de ma première tentative et suis tombé sur un drapeau rouge lors de la seconde. Bref, les courses seront une autre histoire. Il faudra être prudent et régulier. Le reste, on verra... »

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less