Motorsport

Hongrie, Course 2 : Première victoire pour Matsushita

Doublé ART devant Sirotkin

Recherche

Par Camille Komaël

26 juillet 2015 - 11:29
Hongrie, Course 2 : Première victoire

Après sa huitième place hier, Matsushita occupe la pole position ce matin pour la course courte, avec Marciello à ses côtés. Les conditions météorologiques sont différentes du reste du week-end : temps est couvert et plus frais, et il y a du vent. Il ne fait ainsi que 19 °C dans l’air, et la température de la piste a 20 °C de moins que les deux jours précédents, avec 30 °C. A la radio, Sergio Canamasas est averti par son ingénieur afin d’éviter les contacts avec son coéquipier, aux côtés de qui il occupe la dernière ligne.

Matsushita prend un excellent départ depuis la pole et n’est pas inquiété au premier virage. Il n’en va pas de même pour Marciello qui se fait déborder de toutes parts et perd deux places, au profit de Vandoorne et Sirotkin. Le pilote belge se lance à la poursuite de son coéquipier de chez ART, en tête. Pendant ce temps, en fond de grille, De Jong a calé et sa voiture doit être redémarrée après un passage par les stands. Heureusement, tous les concurrents derrière ont réussi à l’éviter.

Averti par son ingénieur avant la course, Sergio Canamasas - qui partait 25 ème - est déjà dixième !! Vandoorne est dans les échappements de Matsushita et chercher l’ouverture sur son coéquipier, mais il perd brutalement du temps au cinquième tour et se retrouve alors à plus de trois secondes du Japonais d’ART, et sous la menace de Sirotkin et le reste de la meute derrière lui (Marciello, Haryanto, Gasly et King). Alors qu’on commence à s’inquiéter pour le leader du championnat, celui-ci signe le meilleur tour en course quelques tours plus tard.

A la mi-course, Matsuhsita est toujours en tête, et Vandoorne réduit l’écart de tours en tours, passant de 3 secondes à 2 secondes de son coéquipier. Sirotkin est à un peu plus d’une seconde du Belge. On assiste à quelques manœuvres de dépassement dans le peloton, comme Berthon sur Stanaway, ou Pic sur Canamasas. Berthon essaie ensuite de passer Rossi mais l’Américain ne lâche rien. A neuf tours du but, De Jong est le premier abandon de cette course.

Finalement, Berthon trouve l’ouverture sur la Racing Engineering de Rossi, et Stanaway en profite également. Jordan King, le coéquipier de Rossi voit aussi ses performances chuter et se fait passer par Nato et Visoiu : voilà le Britannique hors des points. Alexander Rossi ne peut plus lutter et rentre aux stands changer de pneus.

La dégradation des pneus se fait bien sentir sur certaines voitures, et Evans rentre aussi aux stands changer de pneus. Gelael écope quant à lui d’une pénalité de cinq secondes pour être sorti des limites de la piste. A deux tours du drapeau à damiers, Sirotkin met la pression à Vandoorne. Pierre Gasly est en grande difficultés et tourne très lentement : Nato et Visoiu en profitent pour passer.

Devant, Matsushita n’aura au final jamais été réellement inquiété et remporte sa première victoire en GP2 ! Stoffel Vandoorne termine deuxième, offrant ainsi le doublé à ART. Troisième comme hier, Sirotkin est se rapproche de Rossi au championnat, l’Américain ayant perdu sa deuxième place au profit d’Haryanto. Marciello termine quatrième devant Haryanto. Nato est sixième après une très belle course de sa part, tout comme Visoiu, juste derrière lu en septième position. Le dernier point revient à Pierre Gasly.

PosPiloteEquipeTemps
1. Nobuharu Matsushita ART Grand Prix 28 laps - 43m43,229
2. Stoffel Vandoorne ART Grand Prix +1.961
3. Sergey Sirotkin Rapax +2.560
4. Raffaele Marciello Trident +16.243
5. Rio Haryanto Campos Racing +17.821
6. Norman Nato Arden International +18.899
7. Robert Visoiu Rapax +19.605
8. Pierre Gasly DAMS +24.504
9. Alex Lynn DAMS +29.572
10. Arthur Pic Campos Racing +30.380
11. Nathanaël Berthon Lazarus +39.819
12. Jordan King Racing Engineering +43.666
13. Richie Stanaway Status Grand Prix +46.223
14. Nicolas Latifi MP Motorsport +47.244
15. Julian Leal Carlin +47.869
16. Sergio Canamases Himer Motorsport +50.050
17. Nick Yelloly Hilmer Motorsport +51.211
18. Artem Markelov RUSSIAN TIME +60.570
19. Alexander Rossi Racing Engineering +64.855
20. Gelael Carlin +67.304
21. André Negrao Arden International +70.407
22. Mitch Evans RUSSIAN TIME +78.968
23. Marlon Stockinger Status Grand Prix +1 lap
24. Rene Binder Trident +1 lap
25. Daniel De Jong MP Motorsport DNF
26. Zoel Amberg Daiko Team Lazarus DNS

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less