Motorsport

Hongrie, Course 1 : Les DAMS dominent, Lynn l’emporte

Une pénalité évince Vandoorne du podium

Recherche

Par Camille Komaël

25 juillet 2015 - 16:50
Hongrie, Course 1 : Les DAMS dominent,

Quelques nuages masquent le soleil au moment où les pilotes s’élancent pour le tour de chauffe, mais la température de la piste frôle encore les 50 °C. En 24ème position, Gelael, qui débute en GP2 ce week-end, ne parvient pas à démarrer sa Carlin et prendra le départ depuis les stands.

Lynn, en pole position, ne semble pas prendre le meilleur des départs, mais Vandoorne à ses côtés patine encore plus : du coup, Alex Lynn conserve la tête tandis que Stoffel Vandoorne se fait enfermer au premier virage et se retrouve ensuite derrière Gasly, Pic et Marciello. A l’entame du deuxième tour, Marciello freine très tard au premier virage pour passer troisième, Pic résiste quelques virages mais doit finalement s’incliner face à l’Italien. Alors que Marciello réalise le meilleur tour en course, la voiture de sécurité entre en piste car Sergio Canamasas est dans les panneaux publicitaires après un contact avec Latifi à la chicane.

La voiture de sécurité entre aux stands au cinquième tour, et un tour plus tard Stanaway est obligé de passer par les stands pour changer son aileron avant. A la fin du sixième tour, bloqué derrière Pic, Stoffel Vandoorne décide de rentrer aux stands et de mettre les pneus mediums. Mais son arrêt est plus long que prévu, et quand son équipe ART le relâche, il manque d’accrocher Julian Leal qui passe lui aussi dans la voie des stands. Le Belge est sous investigation... Il écope ensuite d’une pénalité de 5 secondes qui sera ajoutée à son temps à l’arrivée.

Les pilotes en pneus tendres rentrent peu à peu aux stands pour passer les mediums, et Arthur Pic rencontre à son tour un problème quand un de ses mécaniciens peine à lever la voiture pour changer les roues à l’arrière, et le Français perd du temps. Devant, on retrouve Lynn, Gasly, Marciello et Sirotkin qui se tiennent en un peu plus de deux secondes. Ils sont en pneus medium et doivent encore s’arrêter aux stands.

Norman Nato fait partie des pilotes qui n’ont pas encore changé de pneus, et il effectue un très joli dépassement sur Markelov en tenant l’extérieur sur le Russe au deuxième virage. Jordan King, cinquième a recollé aux pilotes devant lui, alors que Lynn, en tête, a réussi à creuser un petit écart d’un peu plus de deux secondes sur son coéquipier de chez DAMS, Gasly. King plinge à l’intérieur sur Sirotkin au premier virage, mais le Russe tient bon et conserve sa quatrième place.

Nous sommes au 22ème tour et à l’exception de Jordan King, les hommes de tête tournent à présent en 1.35, tandis que Vandoorne et les autres concurrents derrière lui qui se sont déjà arrêtés roulent en 1.34. Il est donc temps de passer aux stands pour passer en pneus tendres : Lynn est le premier à le faire à l’entame du 24ème tour, et il ressort non seulement derrière Vandoorne, mais aussi derrière Haryanto, Rossi et Pic.

Gasly et Marciello sentent aussi le vent tourner et se dépêchent de plonger dans la voie des stands. Arthur Pic s’énerve quant à lui derrière Alexander Rossi : le Français essaie de doubler l’Américain, mais le pilote Racing Engineering se défend bien et ne laisse pas d’espace. Un peu plus loin, Nick Yelloly semble avoir un problème et tourne de plus en plus lentement.

Alex Lynn profite de la bagarre entre Pic et Rossi devant lui pour s’infiltrer : il réussit à doubler la Campos de Pic à 11 tour du but, et passe ensuite Alexander Rossi le tour d’après. Voilà Lynn à 12 secondes du leader Vandoorne... et deux tours plus tard le Britannique est déjà revenu à 4 secondes du Belge ! En attaquant, Alex Lynn fait d’ailleurs une petite erreur et sa DAMS manque de lui échapper, mais il rattrape bien le coup.

Il reste à présent sept tours, et Marciello double Evans au dernier virage tandis que Negrao et Leal se touchent. Un tour plus tard, Alex Lynn effectue une manœuvre de dépassement osée, en passant Haryanto par l’extérieur au premier virage : le voilà virtuellement en tête, puisque Vandoorne a cinq secondes de pénalité. Mais Lynn veut également s’imposer face au Belge en piste et à quatre tours du but, le jeune pilote d’essai de Williams prend la tête grâce au DRS dans la ligne droite des stands.

Haryanto tente à son tour de s’attaquer à Vandoorne, mais le Belge défend chèrement sa peau, même si Haryanto est virtuellement devant avec la pénalité du Belge. Cette bagarre permet à Gasly de revenir sur les deux hommes : le Français réussit à doubler Haryanto dans l’avant-dernier tour et il passe Vandoorne à l’entame du dernier tour.

Alex Lynn remporte donc cette première course du week-end sur le Hungaroring. Son coéquipier de chez DAMS, Pierre Gasly, finit deuxième. En piste, Vandoorne franchit la ligne d’arrivée troisième, mais ses cinq secondes de pénalité le relèguent en vérité en cinquième position. La bataille pour la troisième marche du podium a eu lieu jusqu’à la ligne d’arrivée : à l’avant-dernier virage, Sirotkin plonge pour doubler Haryanto, qui ferme la porte. Les deux pilotes se touchent et Haryanto y perd son aileron avant, mais ne lâche rien et essaie de résister au retour en piste de Sirotkin à ses côtés. C’est finalement Sirotkin qui termine troisième, cinq dixièmes devant Haryanto.

Derrière Vandoorne cinquième, on retrouve Jordan King, puis Marciello et Matsushita, qui s’élancera en pole demain. Visoiu, qui a signé le meilleur tour en course, termine neuvième devant De Jong. Norman Nato finit onzième à 2 secondes 7 des points, devant Rossi.

PosPiloteEquipeTemps
1. Alex Lynn DAMS 37 laps - 1h00m10.078
2. Pierre Gasly DAMS +3.707
3. Sergey Sirotkin Rapax +9.052
4. Rio Haryanto Campos Racing +9.639
5. Stoffel Vandoorne ART Grand Prix +11.621
6. Jordan King Racing Engineering +12.862
7. Raffaele Marciello Trident +16.220
8. Nobuharu Matsushita ART Grand Prix +16.785
9. Robert Visoiu Rapax +17.460
10. Daniel De Jong MP Motorsport +34.138
11. Norman Nato Arden International +46.874
12. Alexander Rossi Racing Engineering +42.242
13. Arthur Pic Campos Racing +43.345
14. Nathanaël Berthon Lazarus +46.408
15. Nicholas Latifi MP Motorsport +51.732
16. Julian Leal Carlin +52.010
17. Mitch Evans RUSSIAN TIME +56.245
18. Sean Gelael Carlin +57.251
19. Marlon Stockinger Status Grand Prix +66.136
20. André Negrao Arden International +66.681
21. Richie Stanaway Status Grand Prix +1 lap
22. Artem Markelov RUSSIAN TIME +1 lap
23. Rene Binder Trident +4 laps
24. Nick Yelloly Hilmer Motorsport DNF
25. Sergio Canamases Hilmer Motorsport DNF
26. Zoel Amberg Daiko Team Lazarus DNS

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less