Motorsport

Essais FR3.5 jour 1 : Panciatici fait renaitre Lotus

Meilleur temps pour Nelson

Recherche

Par z.Marie-Lyse Trebuc

4 mars 2010 - 19:33
Essais FR3.5 jour 1 : Panciatici (...)

La saison 2010 de Formula Renault 3.5 Series s’amorce aujourd’hui avec la première séance d’Essais Collectifs organisée sur le circuit de Barcelone. Les vingt-quatre pilotes présents lors de cette journée laissent présager d’une saison des plus ouvertes, avec quinze voitures dans la même seconde. Victor Garcia (KMP Racing) réalise la meilleure performance de la matinée tandis que Nelson Panciatici (Junior Lotus Racing) boucle le tour le plus rapide du jour en toute fin de journée.

Le circuit de Barcelone accueille pendant deux jours les concurrents de la Formula Renault 3.5 Series, pour les premiers Essais Collectifs de la saison. Jean-Éric Vergne (SG Formula), Marcos Martinez (SG Formula), Jake Rosenzweig (Carlin), Daniel Zampieri (Pons Racing), Sergio Canamasas (Fortec Motorsport), Bruno Mendez (ISR) et Victor Garcia sont les dernières recrues annoncées par les teams.

Jeudi matin, la piste était humide pour les premiers tours de roues de la saison. Le soleil aidant, la trajectoire s’asséchait rapidement, ainsi les premiers temps significatifs tombaient lorsque les pilotes optaient pour les pneus slicks. Le détenteur du meilleur temps changeait sans cesse. Durant la dernière heure de la matinée, Mikhail Aleshin (Carlin), de retour dans la discipline, Nathanaël Berthon (International Draco Racing), Federico Leo (Pons Racing), Stefano Coletti (Comtec Racing), Keisuke Kunimoto (Epsilon Euskadi), Brendon Hartley (Tech 1 Racing) et Jean-Éric Vergne se relayaient en haut de la hiérarchie. L’Espagnol Victor Garcia mettait cependant tout le monde d’accord au moment où le drapeau à damier était brandi. Avec un tour bouclé en 1’34’’455, il permettait ainsi à l’équipe KMP Racing de pointer en haut de la feuille de temps dès sa première participation à une séance d’essais collectifs. Nathanaël Berthon et Daniel Zampieri complétaient le top 3.

Si la première heure était relativement calme l’après-midi, les pilotes décidaient de chausser assez tôt des gommes neuves. Cela permettait tout d’abord à Keisuke Kunimoto (Epsilon Sport) de se mettre en évidence en 1’34’’643. Le Japonais se faisait cependant rapidement déloger de la première place par Jean-Éric Vergne puis par Daniel Ricciardo (Tech 1 Racing). Avec un tour bouclé en 1’34’’336, le pilote de réserve Red Bull F1 était le premier à améliorer le temps de référence fixé dans la matinée par Victor Garcia. Seulement l’Espagnol ne tardait pas à réagir. En 1’34’’236, il reprenait le leadership.

La plupart des pilotes attendaient la dernière heure pour se lancer dans une ultime tentative, en pneus neufs. Néanmoins, plusieurs drapeaux rouges venaient interrompre leurs efforts, notamment suite à un accrochage entre Albert Costa (Epsilon Euskadi) et Nathanaël Berthon. Nelson Panciatiaci tirait son épingle du jeu dans la dernière demi-heure. Le Français améliorait plusieurs fois le meilleur temps, pour finir la journée en tête, crédité d’un chrono de 1’33’’975.

Ils ont dit :

Nelson Panciatici : « C’est la première véritable journée de travail avec le Junior Lotus Racing, je suis donc très heureux de débuter notre collaboration en signant le meilleur temps. Cela motive pour la suite ! Aujourd’hui nous n’avons pas cherché la performance, nous avons travaillé sur mon installation dans la voiture. Le feeling est très bon. »

Victor Garcia : « J’ai signé avec KMP Racing la semaine dernière, pour toute la saison. C’est une très bonne première journée. L’équipe est très jeune et tout le monde est très motivé. J’ai découvert en fin de journée la voiture en configuration aérodynamique light. C’est assez surprenant, mais encore très efficace. Il faut apprendre à gérer ça. »

Daniel Ricciardo : « C’est une journée de reprise ! Nous n’avons pas encore vraiment travaillé sur le set-up, mais la performance est là. Je pense que nous pourrons aller plus vite demain. »

Jean-Éric Vergne : « Je suis très heureux de participer à la FR3.5 Series en plus de mon programme en F3 britannique. Je me suis préparé physiquement cet hiver pour pouvoir gérer les deux programmes. Mon objectif est de gagner le titre en F3 et de faire des coups d’éclat en FR 3.5 Series. Pour cela, c’est parfait de pouvoir compter sur un équipier d’expérience comme Marcos Martinez. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less