Motorsport

ES2 : Les pilotes Volkswagen prennent le pouvoir

Lesjofors 1 - 15,00 km

Recherche

Par www.wrc.com

8 février 2013 - 10:15
ES2 : Les pilotes Volkswagen prennent

Volkswagen Motorsport a réalisé le meilleur départ possible dans cette spéciale. Au volant de la Polo R WRC, Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala ont terminé premier et deuxième sur ce parcours. Par contre, pour deux des prétendants au podium, le début de journée a été plus difficile.

Mikko Hirvonen est rapidement sorti de la route dans une zone sans public. Le Finlandais a difficilement pu repartir en ayant perdu près de 25 minutes. Ses espoirs de bien figurer au classement général se sont déjà envolés.

Mads Ostberg a terminé cinquième de la spéciale. Mais le Norvégien n’était pas du tout satisfait : « J’ai eu un problème moteur. Il surchauffait et n’avait aucune puissance » commente Ostberg dont la Ford Fiesta RS WRC laissait s’échapper du liquide à l’arrivée.

Ostberg et son copilote Jonas Andersson se sont ensuite arrêtés. En liaison avec leurs ingénieurs, Ils ont rapidement identifié le problème en colmatant une fuite et en remettant du liquide de refroidissement avant de prendre le départ de la troisième spéciale.

Les températures étaient relativement douces avec -7°C. Mais les conditions étaient difficiles et bien différentes depuis les reconnaissances du début de semaine. Malgré tout, l’adhérence s’améliorait avec au fil des passages balayant ainsi la neige de la trajectoire idéale.

Ogier a été 2.2s plus rapide que son équipier. « J’ai vu Mikko en dehors de la route et cela m’a déconcentré. J’ai été trop prudent ensuite, même si les conditions n’étaient pas évidentes » détaille le Français.

Latvala a confirmé qu’il était difficile de trouver son rythme. Néanmoins, le Finlandais a terminé 1.3s plus vite que Sébastien Loeb. « Il était très facile de commettre une faute » explique Loeb, seulement à 1s d’Ogier au général.

Pontus Tidemand a fini quatrième avec sa Ford Fiesta RS. Sur la ligne d’arrivée, le jeune suédois affichait un large sourire. « C’était génial. J’ai perdu un peu de temps lors d’une glissade, mais je pense que tout le monde est d’accord pour dire que c’était bien » se réjouit-il.

Matthew Wilson et Khalid Al Qassimi sont sortis au même endroit, 3 kilomètres avant la fin de la spéciale. « Dans un virage à gauche, nous avons viré un peu large. Comme il n’y avait pas de mur de neige, nous étions bloqués. Au moment de repartir, Khalid est sorti à son tour juste derrière nous. Les spectateurs ont essayé de nous aider à sortir » explique Wilson.

Wilson et Al Qassimi ont perdu respectivement quatre et sept minutes.

Jari Ketomaa a lutté avec un problème de direction assistée sur sa Ford Fiesta RS. Quant à Michal Kosciuszko, il a terminé avec une fuite au niveau de l’embrayage de sa Mini John Cooper Works, laissant une trainée d’huile sur la ligne d’arrivée.

En WRC 2, le meilleur temps est à créditer au pilote de la Fiesta RRC, Eyvind Brynildsen. Il a devancé dans cette spéciale le leader Yazeed Al Rajhi de 22.9s, tandis que Sepp Wiegand termine troisième. À cause de sa pénalité de 1’40 obtenue la veille, Brynildsen pointe désormais à 1’19’’2 de Al Rajhi.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less