Motorsport

ES11 : Ogier contrôle la course

Nambucca (49,90 km)

Recherche

Par www.wrc.com

14 septembre 2013 - 03:35
ES11 : Ogier contrôle la course

Sébastien Ogier et sa Volkswagen Polo R WRC ont poursuivi leur série de meilleurs temps lors de la première spéciale du jour. Le Français a porté son avance sur Mikko Hirvonen à 25’’3.

Les deux leaders étaient très proches pendant une bonne partie de Nambucca, la spéciale la plus longue du rallye avec ses 50 kilomètres. Il a fallu attendre les derniers secteurs pour voir l’écart se creuser en faveur d’Ogier, qui s’impose pour 5’’3.

« J’ai eu l’impression qu’il jouait avec nous », relatait Hirvonen. « Les temps intermédiaires indiquaient que nous avions une seconde d’avance, puis une de retard et ainsi de suite. Puis il nous a mis trois secondes en une fois. Je me suis fait une chaleur et j’ai été plus prudent en fin de spéciale. Tout ce que nous pouvons faire est d’essayer de maintenir la pression et de voir ce qu’il arrivera. »

Ogier, qui est immédiatement suivi d’Hirvonen dans les ordres de départ, réplique qu’il ne joue pas avec son adversaire. « J’essayais juste de m’adapter à son rythme et de ne pas trop attaquer. C’était suffisant », déclarait-il.

Troisième, Jari-Matti Latvala se rapprochait de la quatrième place de Kris Meeke. En une spéciale, le Finlandais réduisait l’écart de 19’’6 à 14’’5 : « C’est une bonne bagarre, mais il faut rester calme. La voiture sous-virait beaucoup. Nous avons modifié les réglages mais ce n’est pas le résultat escompté. Je pense que nous allons revenir en arrière. »

Cette spéciale n’a pas apporté de grand changement à l’écart entre Thierry Neuville et Kris Meeke. Quatrième de la spéciale, le pilote de la Ford Fiesta RS avait servi de référence au rythme de l’Irlandais, qui concédait 2’’2 au point stop. Les deux hommes sont séparés par moins de trois secondes au classement général.

« J’ai essayé de gérer mon effort tout au long de la spéciale », déclarait Meeke. « J’avais un peu de sous-virage dans les portions les plus sinueuses mais rien de bien grave. Je suis satisfait. »

Les instructions de Citroën ont été claires : Meeke doit rallier l’arrivée, quitte à ne pas aller chercher Neuville. « Il n’y a pas de bagarre avec Thierry », a-t-il confirmé.

Mads Ostberg a réalisé le sixième chrono et il se déclare plus positif qu’hier à propos de ses performances. « Le feeling était plutôt bon. La spéciale était glissante par endroits, mais je me sens mieux au volant de la voiture, c’est plus agréable. Nous avions également de très bonnes notes », expliquait-il.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less