Motorsport

Dominik Kraihamer : "Je suis content d’avoir fait ce choix !"

"Je réalise enfin mon rêve de rouler dans cette épreuve si mythique"

Recherche

Par

10 juin 2011 - 18:20
Dominik Kraihamer : "Je suis content

Véritable pilote issue de la filière endurance via la Formula Le Mans, Dominik Kraihamer va disputer ses premières 24 Heures du Mans. L’Autrichien sera ni plus ni moins engagé en prototype sur une ORECA 03 alignée par le Team ORECA-Matmut. Lorsque l’on discute avec Dominik, ses premiers sont clairs : « Impressionnant, génial ! »

Après un apprentissage en FLM, il passe en LM P2 cette saison en Le Mans Series, où il roule pour le compte du Boutsen Energy Racing. C’est donc au sein de la structure varoise que l’on retrouve Dominik : « Je suis ravi de faire partie du Team ORECA-Matmut pour ces 24 Heures du Mans » nous confie-t-il. « Je réalise enfin mon rêve de rouler dans cette épreuve si mythique. Je connaissais déjà le tracé pour y avoir roulé en 2009 en Formula Le Mans, puis l’année passée en Porsche Matmut Carrera Cup. Je voulais prendre mes marques et je savais que cela me servirait. »

Comme tout rookie au Mans, le jeune pilote est impressionné par l’ambiance : « C’est fou comme ambiance et encore je pense que ce sera pire durant le week-end. Quand on est dans l’auto, on voit le public massé à divers endroits du circuit. C’est vraiment quelque chose de prenant. La ORECA-FLM 09 a été une bonne école pour être maintenant au départ en prototype. C’est une auto exigeante et totalement différente de la ORECA 03. Ici, je partage le volant avec David (Hallyday) et Alex’ (Prémat) et j’ai beaucoup à apprendre d’eux. Ils me mettent vraiment en confiance. Je suis content d’avoir fait ce choix. »

Le début de saison Le Mans Series est positif : « La ORECA 03 est une toute nouvelle auto et le team Boutsen Energy Racing débute en LM P2. Nous étions en lice pour la victoire lors des deux premières courses, mais nous avons manqué de chance. Nous sommes actuellement seconds au championnat et nous fondons beaucoup d’espoir pour la suite. Personnellement, j’y vais étape par étape. Je suis encore jeune et j’ai besoin de progresser. Je compte rester en LM P2 en 2012 pour emmagasiner encore plus d’expérience. Mon objectif est à terme est d’être pilote d’Usine en LM P1. Avec l’arrivée d’un Championnat du Monde d’Endurance, il sera plus facile de démarcher des partenaires et monter dans la catégorie reine. C’est une belle opportunité pour un jeune pilote. Pour en revenir à Boutsen Energy Racing, nous grandissons ensemble et nous voulons faire les choses bien. »

Propos recueillis par Laurent Mercier

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less