Motorsport

Barcelone, Course 2 : Première victoire en GP2 pour Lynn

Vandoorne et Gasly complètent le podium

Recherche

Par Camille Komaël

10 mai 2015 - 11:27
Barcelone, Course 2 : Première (...)

La température est agréable ce dimanche matin sur le circuit de Catalunya, avec 20 °C dans l’air. La piste est en revanche bien plus fraîche que lors des séances et courses précédentes de ce week-end, avec seulement 22 °C. Suite à son accrochage hier avec Leal, Nick Yelloly a été pénalisé sur la grille de départ : du coup, le britannique a choisi de s’élancer depuis l’allée des stands. Coup dur pour Mitch Evans dès le tour de mise en grille : sa Russian Time tombe en panne et la course est finie avant même d’avoir commencée pour le Néo-Zélandais. Sa place sur la grille reste donc vacante.

Suite à sa huitième place hier, c’est Norman Nato qui occupe la pole position, mais le départ est avorté quand Pic s’arrête au mauvais endroit sur la grille : le Français a oublié que la place devant lui est laissée libre car il manque Evans. Matshushita - qui était derrière lui sur la grille - est gêné et cale : le Japonais d’ART devra partir des stands... Au second départ, Pic s’aligne correctement, avec la place devant lu de libre, mais également la place derrière lui ! (qui était occupée par Matsushita)

Norman Nato prend un bon départ et conserve la tête, alors qu’on ne peut pas en dire autant de Gasly, qui se fait dépasser par Lynn, Marciello et Vandoorne qui a bondi de sa huitième position sur la grille. Dès le premier tour, Binder est contraint à l’abandon quand il sort de la piste et touche le mur, et la voiture de sécurité virtuelle est mise en place : il n’y a pas de voiture de sécurité en piste, mais les pilotes doivent rouler en respectant des temps de secteur donnés.

Sous ce régime de voiture de sécurité virtuelle, Marciello - qui était troisième - glisse et sort dans l’herbe, perdant évidemment énormément de places : le voilà 19è. Ceci profite à Vandoorne, qui réalise le meilleur temps au tour une fois le drapeau vert revenu (peu avant que Yelloly le batte au chrono). Le Belge est dans les échappements de Lynn mais ne tente rien pour l’instant. Derrière, Markelov attaque Pic et le passe. D’ailleurs, le Français est informé qu’il aura une pénalité de 5 secondes pour s’être mal aligné sur la grille de départ.

Au sixième tour, les trois premiers se tiennent en un peu plus d’une seconde alors que Gasly, Rossi et Haryanto reviennent sur eux. Un tour plus tard, Lynn n’hésite pas et saisit sa chance au premier virage : voilà le débutant britannique en tête ! Le tour suivant, c’est Vandoorne qui attaque Nato, et il le double facilement avec le DRS dans la ligne droite. Derrière Norman Nato, un gros bouchon se forme, jusqu’à Markelov en septième position. Le pilote azuréen se fait dépasser par Gasly pendant que derrière lui la bagarre fait rage entre Rossi et Haryanto.

Vandoorne est revenu à moins d’une seconde de Lynn mais ne tente encore une fois rien : il avertit son équipe qu’il va conserver les pneus pour l’instant. Rossi a trouvé l’ouverture sur Nato pour s’emparer de la quatrième place, mais Haryanto peine : l’Indonésien et le Français sont côte à côte au premier virage, et pour éviter l’accrochage, Nato sort large. Du coup, Markelov en profite également pour passer. En fond de peloton, Johnny Cecotto Jr s’arrête pour abandonner aux stands.

Nous avons à présent dépassé la mi-course, et l’écart est stable entre Lynn et Vandoorne, à une seconde. Gasly est à plus de trois secondes du Belge et ne semble pas en mesure de se rapprocher de lui. Norman Nato est quant à lui maintenant sous la pression de Pic et le pilote de Montélimar passe le pilote Arden le tour suivant. Pendant ce temps, au milieu du peloton, Berthon explique à son équipe qu’il a essayé de passer Stanaway, mais que celui-ci "est complètement fou !".

Dixième par dixième, Vandoorne se rapproche de Lynn et commence à chercher l’ouverture, prudemment. Mais soudain l’ART de Stoffel Vandoorne reperd du temps sur la DAMS devant. A la radio, l’équipe DAMS félicite Lynn et pense qu’à présent Vandoorne ne pourra plus revenir sur le Britannique. Le Belge de son côté explique à son équipe qu’il préserve de nouveau ses pneus pour mieux attaquer sur la fin de la course. Gasly revient tout doucement sur les deux hommes. Beaucoup plus loin, Canamasas fait encore des siennes, en résistant plus que nécessaire à Sirotkin, puis risquant l’accrochage avec King.

Alors qu’il ne reste que quatre tours, Vandoorne attaque à nouveau et revient dans la zone DRS de Lynn. Mais le jeune pilote DAMS semblait en garder sous le pied et accélère pour reléguer Vandoorne de nouveau à plus d’une seconde. Plus loin dans les points, Markelov dépasse Haryanto pour le gain de la cinquième place.

Vandoorne ne parviendra plus à s’approcher de Lynn, et le jeune britannique remporte sa première victoire en GP2 ! Stoffel Vandoorne est deuxième et s’empare également du meilleur tour en course. Avec tout ceci, il reste accentue encore son avance au championnat sur Haryanto : Vandoorne compte 86 points tandis que l’Indonésien en a 49, puis Rossi est à 46 points.

Pierre Gasly est troisième, devant Rossi, Markelov et Haryanto. Arthur Pic termine septième, mais sa pénalité de cinq secondes fait que Nato hérite des deux points de la septième position. Pic obtient le dernier point.

PosPiloteEquipeTemps
1. Alex Lynn DAMS 25 laps - 41m30.395
2. Stoffel Vandoorne ART Grand Prix +2.204
3. Pierre Gasly DAMS +8.320
4. Alexander Rossi Racing Engineering +9.614
5. Artem Markelov RUSSIAN TIME +11.964
6. Rio Haryanto Campos Racing +13.686
7. Norman Nato Arden International +23.506
8. Arthur Pic Campos Racing +25.090
9. Daniel De Jong MP Motorsport +32.003
10. Sergey Sirotkin Rapax +33.552
11. Jordan King Racing Engineering +33.591
12. Nathanaël Berthon Racing Engineering +34.276
13. Zoel Amberg Lazarus +34.560
14. Nick Yelloly Hilmer Motorsport +38.041
15. Sergio Canamasas MP Motorsport +42.181
16. Julian Leal Carlin +42.742
17. Raffaele Marciello Trident +43.110
18. Nobuharu Matsushita ART Grand Prix +46.006
19. Richie Stanaway Status Grand Prix +53.190
20. Marlon Stockinger Status Grand Prix +53.573
21. André Negrao Arden International +55.887
22. Marco Sorensen Carlin +59.535
23. Robert Visoiu Rapax +61.886
24. Johnny Cecotto Hilmer Motorsport DNF
25. Rene Binder Trident DNF
26. Mitch Evans RUSSIAN TIME DNS

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less