Motorsport

Après ES15 : Ogier distance Meeke au GB

Wales Rally GB

Recherche

Par www.wrc.com

14 novembre 2015 - 21:49
Après ES15 : Ogier distance Meeke au (...)

Sébastien Ogier reste en lice pour sa huitième victoire de la saison 2015 du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA. Au terme d’un samedi orageux, le Français a accru son avance en tête du Rallye de Grande-Bretagne.

Au volant de sa Volkswagen Polo R, Ogier faisait fi du vent et des averses s’abattant sur le Pays de Galles pour s’offrir quatre spéciales et porter l’écart sur la DS 3 de Kris Meeke à 35.7s avant la courte étape dominicale.

Dans la matinée, Ogier accroissait régulièrement son avance avant de perdre brièvement la tête. Lors du premier run sur Dyfnant, plus boueuse que jamais, le Français se retrouvait bloqué derrière la Hyundai i20 de Thierry Neuville.

Après l’examen de sa caméra embarquée, les officiels lui rendaient le temps perdu durant son arrêt. Une décision lui permettant de retrouver les commandes.

"Les conditions étaient extrêmement difficiles", résumait Ogier, visiblement perturbé par les événements tragiques survenus à Paris. "Les spéciales étaient dans un meilleur état que prévu même s’il y avait beaucoup d’eau. Il y en avait tellement, au point d’enlever la boue et d’offrir un bon grip."

Avec neuf spéciales pour un total de 142.32km, le défi était d’autant plus ardu que les deux dernières spéciales se disputaient sous une véritable tempête nocturne.

Meeke réalisait un parcours sans faute en ignorant le triple Champion du Monde. Le Nord-Irlandais préférait se concentrer sur les points nécessaires à Citroën pour battre Hyundai dans la bataille pour la deuxième place chez les constructeurs.

Il achevait sa journée avec 24.7s d’avance sur Andreas Mikkelsen, victime d’une crevaison et d’une casse de l’amortisseur arrière-droit de sa Polo R. Le Norvégien s’offrait toutefois deux scratches pour conserver ses maigres chances de prendre le deuxième rang du championnat pilotes.

Mads Østberg, Ott Tänak et Dani Sordo poursuivaient leur bataille pour la quatrième position. Østberg possédait par deux fois l’avantage, mais une crevaison puis une escapade dans le fossé au volant de sa DS 3 le reléguaient en huitième place. Sordo en profitait avant qu’un souci avec son sélecteur de vitesses et une touchette permettent à Tänak de prendre le dessus en dépit d’un tête-à-queue.

Le pilote estonien de la Ford Fiesta RS rejoignait le parc avec une marge de 14.7s sur l’i20 de Sordo. Hayden Paddon complétait le top six malgré un problème de levier de vitesses et une collision frontale avec Martin Prokop. Les deux hommes s’étaient tous deux trompés d’itinéraire sur une liaison et le Tchèque devait mener sa Fiesta à l’abandon.

Elfyn Evans pointait à seulement 4.4s de Paddon, tout en précédant Mads Østberg, Stéphane Lefebvre et Robert Kubica, qui surmontait une casse de transmission.

De son côté, Jari-Matti Latvala n’y parvenait pas et abandonnait pour la deuxième fois en autant de journées. Vainqueur des deux premières spéciales, Neuville ne prendra pas le départ dimanche après son tonneau.

L’étape dominicale comprendra quatre spéciales pour 36.43km chronométrés. Deux tests sont programmés dans la forêt et seront suivis de Great Orme, véritable défi sur asphalte autour du promontoire éponyme. Les débats se conclueront par la répétition de Brenig dans le cadre de la Power Stage.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less