Formule 1

Williams F1 espère profiter d’un week-end à faible appui à Monza

Une course qui lui a souvent réussi ces dernières années

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 septembre 2021 - 12:09
Williams F1 espère profiter d’un (...)

Après un Grand Prix compliqué à Zandvoort, l’équipe Williams F1 fait face à un nouveau défi à Monza. Elle y a parfois connu de bons résultats ces dernières années et espérera pouvoir mettre à profit son moteur Mercedes et sa bonne vitesse de pointe dans le temple de la vitesse italien, comme l’explique George Russell.

"Je suis très impatient de faire cette course de Monza" a déclaré le Britannique. "Il y a toujours beaucoup de défis à relever avec l’appui aéro minimum, qui est le plus bas de la saison et cela pourrait bien nous convenir."

"C’est la Qualification Sprint qui rendra les choses un peu plus délicates étant donné que nous n’en avons fait qu’une seule auparavant et que nous n’aurons qu’une seule séance d’essais pour préparer la voiture. Néanmoins, Monza est une excellente piste, donc je suis heureux que nous ayons deux occasions avec les Qualifications Sprint et la course."

Nicholas Latifi espère pouvoir tirer profit de sa Williams, qui est en nette progression, sur le rapide tracé italien : "Monza sera le dernier Grand Prix d’un triplé de courses, une période très chargée pour l’équipe."

"La piste en elle-même est l’une des plus historiques du calendrier, et sa faible force d’appui et sa traînée créent une sensation tout à fait unique dans la voiture, ce qui la rend idéale pour la course."

"Je pense que nous avons beaucoup amélioré la voiture depuis que nous y étions l’année dernière, donc j’espère que nous pourrons passer un bon week-end. Ce sera aussi la deuxième fois que nous essaierons le nouveau format Sprint, ce sera donc intéressant."

Dave Robson, directeur de la performance, pense que ce week-end offrira du spectacle, et explique les réglages que l’équipe doivent prendre en compte : "C’est la deuxième apparition des Qualifications Sprint et il n’y a aucune raison de penser que le week-end ne sera pas divertissant."

"Les longues lignes droites dominent inévitablement les réglages de la voiture, mais les virages, les vibreurs et les changements de direction dans la chicane Ascari ne peuvent être ignorés."

"Équilibrer toutes ces exigences en une seule séance d’essais libres avant que les voitures ne soient placées dans le Parc Ferme sera un défi intéressant pour toutes les équipes."

"De plus, comme à Silverstone, la séance de qualification se déroule en début de soirée, ce qui va modifier le comportement des pneus et nécessiter une approche légèrement différente."

"L’une des décisions clés auxquelles les équipes devront faire face sera de savoir quel composé utiliser pour la Qualification Sprint, et lequel garder pour le Grand Prix du dimanche."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less