Formule 1

Vettel n’est ’pas pressé’ et n’a pas encore signé avec Aston Martin F1

Il prendra quelques semaines pour réfléchir

Recherche

Par Olivier Ferret

30 juillet 2020 - 19:03
Vettel n’est ’pas pressé’ et n’a pas (...)

Comme il y a trois semaines en Hongrie, Sebastian Vettel a été interrogé dès le début du week-end à Silverstone sur son avenir. La rumeur l’envoie toujours chez Aston Martin F1 l’an prochain, mais l’Allemand assure que rien n’est signé, ni même décidé.

"Je n’ai pas de réponse, je vous en donnerais une si je savais mais pour l’instant ce n’est pas le cas, et je pense qu’il est réaliste d’être patient et d’attendre" explique Vettel. "Cela pourrait durer quelques semaines, voire plus longtemps. Le temps nous le dira. Rien n’a changé par rapport à ce que j’ai dit il y a trois semaines."

"Je ne suis pas pressé, je veux m’assurer que je prends la bonne décision pour moi. J’ai été très clair quant au fait que j’ai encore beaucoup à donner si j’ai la bonne voiture, et ça dépend des options que j’aurai."

Il ne cache pas non plus que l’objectif pour lui est aussi d’avoir un bon volant en vue de la révolution technique qui arrivera en 2022, un an après la date initialement prévue. La F1 va faire sa mue technique et Vettel y voit un intérêt en tant que pilote.

"Je me sens aussi bien que je me sentais lors des précédentes années en F1. Je me sens très bien et il y a encore beaucoup à faire. Si je regarde vers l’avenir avec le gros changement de règlement, cela pourrait être intéressant, mais je ne sais pas encore. On espère toujours le meilleur, et en tant que fan du sport je l’espère, mais je ne sais pas si je serai là."

En attendant, il courra pour Ferrari ce week-end et a hâte de voir si les progrès effectués par la Scuderia en Hongrie se confirmeront : "J’ai hâte de voir comment la Ferrari se comporte en Angleterre, sur un type de piste complètement différent de ceux de l’Autriche et de la Hongrie."

"Nous sommes ici pour faire au mieux, et des opportunités se présentent toujours. Notamment avec la météo... je crois que la pluie a été inventée en Angleterre !" plaisante-t-il. "Je vois à quel point tout le monde chez Ferrari est dévoué à l’obtention de meilleurs résultats. La vérité est que nous traversons des moments difficiles, il n’y a rien à cacher. Remettre les choses sur les rails est un défi que je suis heureux de relever."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less