Formule 1

Vettel : Je sais que la voiture peut faire bien mieux

L’Allemand reste optimiste même si Mercedes impressionne

Recherche

Par Emmanuel Touzot

15 mars 2019 - 10:16
Vettel : Je sais que la voiture (...)

Sebastian Vettel a reconnu sa surprise après avoir constaté l’écart qui séparait Mercedes au terme de la première journée d’essais du Grand Prix d’Australie. Mais il explique que le rythme de la voiture n’est pas en cause, et qu’il s’agit juste d’ajuster le comportement de la SF90.

"Oui la confiance... C’était une journée compliquée pour nous et probablement pour tout le monde" révèle l’Allemand. "Je pense que nous ne sommes pas où nous aimerions, pas en termes de temps au tour mais au niveau du feeling et de la maniabilité de la voiture."

"Nous n’avons pas réussi à nous mettre dans le rythme et dans le groove, et c’est important ici. Donc si on peut réussir à trouver cette confiance et ce groove, il y a encore beaucoup de temps à gagner."

Il admet que Mercedes dominait les essais libres mais réitère sa confiance en la Ferrari, dont il assure qu’elle peut être bien meilleure.

"Je pense qu’ils étaient très rapides, je ne sais pas s’il y avait juste nous qui avions des difficultés ou les autres, mais à vrai dire ils étaient dans une division à part."

"Peut-être que tout les autres étaient aussi en difficulté et que nous pourrons résoudre cela, mais ils ont semblé très forts, bien plus qu’ils ne prétendaient l’être avant le week-end. Mais je suis optimiste car je sais que la voiture peut faire bien mieux."

Vettel se montre agacé par le nouvel exercice de bluff de Mercedes, qui a passé l’hiver à assurer que Ferrari était largement devant : "C’était quoi leurs conneries de dire ’oh, nous sommes tellement en difficulté’, et ainsi de suite ? Je n’ai pas compris, pour être honnête."

Ferrari

expand_less