Formule 1

Vettel a organisé une course de karting 100% féminine à Djeddah

Pour souligner leur droit récent de conduire dans le pays

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 décembre 2021 - 18:10
Vettel a organisé une course de (...)

Sebastian Vettel a organisé une course de karting entre plusieurs femmes saoudiennes en marge du Grand Prix d’Arabie saoudite. Le pilote Aston Martin F1 rappelle qu’elles n’ont pas le droit de conduire depuis longtemps, ce qui l’avait amené à boycotter la Race of Champions dans le pays en 2015.

Il a voulu mettre en avant la possibilité qu’ont désormais les femmes de faire une chose banalisée pour les hommes, et espère pouvoir attirer l’attention sur d’autres changements de société que le pays pourrait enclencher.

"Évidemment, il y a eu beaucoup de discussions et de réflexions avant la course ici, c’est la première fois que nous courons en Arabie saoudite" explique Vettel. "J’ai pensé à ce que je pouvais faire, car nous avons des exemples négatifs des lacunes de certains pays en ce qui concerne les droits de l’homme."

"J’essaie vraiment de penser aux aspects positifs et j’ai donc organisé mon propre événement de karting aujourd’hui sous le hashtag ’Race For Women’. Nous avions un groupe de sept à huit femmes en piste, c’était un bel événement uniquement pour elles."

"J’essayais de transmettre certaines de mes expériences dans la vie et sur la piste pour faire quelque chose ensemble afin de développer leur confiance. En Arabie saoudite, les femmes ne sont autorisées que depuis 2018 à conduire une voiture, donc certaines d’entre elles avaient un permis et d’autres non."

"Certaines d’entre elles étaient d’énormes passionnées de F1, d’autres n’avaient rien à voir avec la F1 ou la course automobile avant aujourd’hui, donc c’était un bon mélange de femmes de différents milieux, et un bel événement. Tout le monde était extrêmement heureux et j’ai été extrêmement inspiré par leurs histoires et leurs antécédents, leur positivité à propos des changements dans le pays."

Il reste encore beaucoup à faire pour Vettel

Mais Vettel rappelle que ces changements ne sont pas suffisants, et que de nombreux aspects sociétaux du pays sont encore en retrait en termes de droits de l’homme.

"Il est vrai que si nous regardons d’un point de vue occidental, ou même européen, il y a encore beaucoup de choses qui devraient être améliorées et qui doivent être abordées, mais il est également vrai que certaines choses changent et pour ces personnes, cela fait une énorme différence."

"En fin de compte, il est très difficile pour nous de venir dans un pays où nous ne passons peut-être que quelques jours et d’essayer d’être un juge parfait sans connaître exactement le contexte et les gens."

"Pour moi, c’était important d’apprendre à connaître certaines de ces femmes et c’était une journée très inspirante, ainsi qu’une excellente façon de commencer le week-end. Donc c’est l’essentiel, se concentrer sur le positif."

Jouer sur l’aspect positif des changements

Vettel portait de nouveau des chaussures arborant le drapeau arc-en-ciel de la communauté LGBTQ+, et il a répondu à une question lui demandant s’il n’était pas mal à l’aise de venir dans le pays, malgré le peu de droits accordés à cette communauté.

"Il est clair que certaines choses ne se passent pas comme elles le devraient mais c’est notre point de vue. Les choses prennent du temps et c’est un progrès. J’aimerais changer le monde sur certains points du jour au lendemain, mais qui suis-je pour juger du bien et du mal ? Je pense que c’est une pente glissante."

"Il est vrai que dans certains pays, certaines lacunes sont plus importantes que dans d’autres. Il y a des problèmes en Allemagne et des problèmes au Royaume-Uni en ce qui concerne la liberté individuelle, probablement à une échelle et à un niveau différents."

"Comme je l’ai dit, j’ai l’impression que nous n’arrivons à rien en soulignant les points négatifs et en étant si négatifs, car au bout du compte, cela rend triste. Je trouve qu’il est beaucoup plus inspirant de souligner les points positifs, d’écouter ceux dont la vie a été touchée et améliorée."

"On a pu voir aujourd’hui ces femmes et la confiance qu’elles avaient dans un domaine qui est dominé par les hommes, au moment de piloter et de faire des courses, et on leur a donné la chance de se concentrer sur elles, c’est formidable."

"Cela m’a donné beaucoup de plaisir aussi. Le simple fait de donner quelque chose en retour et un peu de mon expérience, ils ont vraiment apprécié. Je pense que pour moi, c’est la meilleure façon de voir les choses."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less