Verstappen ne s’est ’jamais réellement senti sous pression’ au Mexique

La stratégie à un arrêt a parfaitement fonctionné

Recherche

Par Paul Gombeaud

31 octobre 2022 - 11:39
Verstappen ne s'est 'jamais (...)

Nouvelle course rondement menée pour Max Verstappen au Mexique, qui a décroché sa 14e victoire de la saison, un nouveau record, après avoir notamment très bien géré ses pneus tendres puis mediums en course.

Mercedes F1, et particulièrement Lewis Hamilton, n’étaient pas loin des Red Bull en termes de rythme ce weekend, mais le double champion du monde a une nouvelle su faire la différence.

"C’était encore une super course," s’est réjoui le Néerlandais.

"Nous savions que le premier relais serait crucial et qu’il nous fallait faire tenir le pneu tendre aussi longtemps que possible, ce qui semble avoir fonctionné. J’étais un peu en difficulté à la fin mais je suis parvenu à maintenir un écart assez important. Et une fois les mediums chaussés, tout fonctionnait plutôt bien. Je pense que nous avons réalisé assez vite que nous pouvions aller au bout."

Verstappen admet ne jamais avoir envisagé d’utiliser le pneu dur en course à l’inverse de son rival britannique : "Non. Je l’ai essayé en EL1 et les sensations n’étaient pas géniales. C’est la raison pour laquelle nous n’avons jamais souhaité l’utiliser."

Outre la gestion des pneus, Verstappen a vécu une courses sans "aucun problème majeur à signaler. Peut-être juste les vibreurs qui sont agressifs, j’essayais différentes trajectoires, certaines marchaient et d’autres non. Après l’arrêt, j’ai un petit problème avec ma boîte de vitesses car je pense que l’embrayage était un peu chaud. Mais tout allait bien après ça."

Verstappen n’était "pas inquiet" de se faire dépasser au départ

Au Mexique, la première ligne droite du circuit peut s’avérer être problématique pour l’auteur de la pole position. Mais là encore, pas de problème pour le pilote Red Bull.

"Le départ a été crucial. Je commettais une erreur très légère au moment de m’élancer mais ça a été. Et notre vitesse de pointe était bonne, cela m’a probablement aidé à rester en tête au premier virage. Je n’étais pas inquiet du fait qu’ils me dépasseraient, mais ça peut devenir plus difficile si vous vous retrouvez côte à côte. Il me fallait ensuite quelques tours pour faire fonctionner le pneu tendre et nous avons bien géré."

La stratégie à un seul arrêt n’est pas forcément définie avant la course, mais celle-ci s’est avérée être le meilleur choix au fil des tours.

"Concernant le nombre d’arrêts, nous étions assez ouverts. Nous devions attendre de voir le niveau de dégradation en course. C’est pour cela que nous décidions de partir en tendres, dont la dégradation était meilleure que prévue à quatre ou cinq tours de la fin du relais. Mais je ne me suis jamais réellement senti sous pression, je gérais mes pneus. Il y avait bien sûr un point d’interrogation quant à la durée de vie des mediums, mais mes sensations étaient vraiment bonnes."

Les esprit sont essentiellement concentrés sur la saison 2023 de Formule 1 désormais, mais Verstappen ne compte pas en rester là cette année.

"Bien sûr, notre attention est tournée sur la voiture de l’année prochaine. Mais nous allons aussi tout faire pour essayer de gagner les deux courses restantes, c’est certain."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos