Vers un GP de France de F1 tous les deux ans au Paul Ricard

C’est ce qu’étudie actuellement le promoteur avec la FOM

Recherche

Par Olivier Ferret

28 mai 2022 - 11:22
Vers un GP de France de F1 tous les (...)

Le seul moyen pour le Paul Ricard de maintenir son Grand Prix de France en vie pourrait être d’alterner sa seule date de course annuelle avec un autre Grand Prix.

C’est ce que reconnait l’un des promoteur de la course, le maire de Nice, Christian Estrosi, présent à Monaco ce week-end. Estrosi a rencontré vendredi le PDG de la F1, Stefano Domenicali, pour discuter de l’expiration du contrat du Grand Prix de France cette année.

Il déclare ainsi "confirmer qu’au terme de l’édition 2022 le 24 juillet, Monsieur Domenicali a dit un oui de principe à ce que nous ayons une prochaine édition".

"Il a dit que dans le calendrier de la F1, la France y figure sur un modèle qui doit évoluer puisque eux-mêmes discutent avec plusieurs autres rendez-vous dans le calendrier - sur le fait que tout le monde n’aurait pas forcément un Grand Prix tous les ans."

D’autres courses européennes, dont Spa-Francorchamps, sont également en danger alors que Liberty Media s’étend sur de nouveaux marchés comme Miami et Las Vegas.

"Je suis plutôt conquis à l’idée que faire une édition tous les deux ans, ça a vraiment du sens pour monter en grade, monter en niveau par rapport à d’autres Grands Prix sur la planète," conclut Estrosi qui devrait en savoir plus "d’ici septembre".

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos