Formule 1

Stroll et Pérez sont ravis de (re)découvrir un nouveau circuit de F1 ce week-end

Au Nürburgring, Stroll a de très bons souvenirs

Recherche

Par Alexandre C.

6 octobre 2020 - 17:54
Stroll et Pérez sont ravis de (re)découvr

Lance Stroll peut être frustré : il sort de deux abandons, sur accident, d’affilée. A chaque reprise (défaillance sur sa voiture ou touchette de Charles Leclerc), le pilote Racing Point n’y était cependant pour rien.

Au volant d’une monoplace compétitive, on peut donc imaginer qu’il a très hâte de redécouvrir le Nürburgring, ce week-end, pour le prochain Grand Prix… D’autant plus que le pilote Racing Point a souvent réussi sur le tracé allemand.

« Sans aucun doute ! Le Nürburgring est l’un de mes circuits préférés et c’est formidable de le retrouver dans le calendrier de la Formule 1. La F1 et la FIA méritent beaucoup de crédit pour avoir travaillé si dur afin de s’assurer que nous ayons une saison complète de course dans des circonstances difficiles - et l’ajout de circuits historiques pour varier les plaisirs est un réel point positif. »

« C’est un circuit tellement rapide, mais il a un enchainement de virages formidable, ce qui fait qu’un tour là-bas est un vrai frisson. J’y ai connu quelques succès dans le passé, j’ai gagné deux courses sur trois pendant ma campagne pour le titre de champion d’Europe de Formule 3 en 2016, c’était la base d’une très bonne fin de saison. Je n’en ai que de bons souvenirs. »

La météo, le froid comme la pluie, devraient cependant poser des difficultés certaines...

« Nous verrons bien ! Le Nürburgring, à cette époque de l’année, peut présenter toutes sortes de conditions. Je viens du Canada, alors la pluie, la neige et le soleil me conviendront ! Nous avons la peau résistante et je porterai un t-shirt en marchant sur la piste… »

Sergio Pérez fait de son côté partie des pilotes ayant roulé lors du dernier Grand Prix de F1 au Nürburgring, en 2013. Mais ce n’était pas à une époque aussi tardive dans l’année...

« Oui, et j’y ai aussi couru en Formule BMW en 2005 et 2006, donc je connais assez bien le circuit. Mais je n’y ai pas couru en octobre, donc l’expérience pourrait être très différente cette fois-ci ! »

« Je connais le circuit assez bien, donc je pense que je suis assez familier avec. C’est un peu différent de la prochaine course en Algarve, parce que je n’y ai couru qu’une seule fois en GP2 et je pense qu’apprendre le circuit sera beaucoup plus important là-bas qu’en Allemagne. »

Le pilote mexicain de Racing Point a lui aussi rendu hommage à l’inventivité de la F1, pour trouver un calendrier séduisant, et surtout réaliste, dans des conditions si complexes.

« C’est génial de relever le défi de s’adapter à de nouveaux circuits, ça va certainement être amusant ici. Vous devez trouver le bon équilibre sur la stabilité en virage dans une variété de courbes, à des vitesses différentes. Les dépassements sont possibles, mais certainement pas faciles. De plus, je suis heureux que nous courions une saison complète, alors il faut rendre hommage à la Formule 1 et à la FIA pour avoir réussi à le faire. C’est formidable que nous puissions avoir un calendrier complet cette année. »

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less