Formule 1

Dans l’Eifel, Vettel courra à domicile, Leclerc dans l’inconnu

Le jeune pilote Ferrari n’a jamais piloté sur le Nürburgring

Recherche

Par Alexandre C.

6 octobre 2020 - 18:31
Dans l’Eifel, Vettel courra à domicile,

C’est un circuit (dans sa configuration ancienne) où Ferrari a beaucoup d’histoire (notamment avec l’accident, en 1976, de Niki Lauda avec sa Ferrari 312 T2), que Sebastian Vettel et Charles Leclerc retrouveront ce week-end, dans l’Eifel, au Nürburgring.

C’est seulement la troisième fois que la F1 roulera dans l’Eifel à une période aussi avancée dans l’année, en octobre. Par conséquent, les conditions météo devraient être périlleuses, froides, et peut-être pluvieuses.

Sebastian Vettel connaît bien cette région et l’a même surnommée « la Sibérie allemande ». Que peut-il dire de plus sur ce rendez-vous à domicile ?

« Nous revenons sur le Nürburgring, ce qui est un plaisir inattendu étant donné que cette course ne figurait pas au calendrier initial. Évidemment, je suis très heureux de pouvoir courir en Allemagne devant mon public. J’ai de très bons souvenirs de la dernière fois que nous avons couru ici en 2013 et, à part cela, c’est une piste intéressante avec beaucoup de virages à basse et moyenne vitesse, ce qui met l’accent sur une bonne motricité. »

« En venant dans la région de l’Eifel en octobre, nous pouvons nous attendre à ce qu’il fasse assez froid, donc il sera vital de faire fonctionner les pneus. Je pense que, comme d’habitude cette saison, nous nous battrons en milieu de grille, où chaque centième de seconde peut faire la différence. Nous devrons nous occuper de chaque petit détail. »

De son côté, Charles Leclerc avoue être surpris par la perspective de poser ses valises sur le Nürburgring... un circuit où il n’a jamais encore piloté dans une F1.

« En début de saison, je ne m’attendais pas à courir à nouveau sur le Nürburgring. Je n’y ai jamais piloté en Formule 1, alors j’ai hâte de rouler et de voir comment sont ses virages avec le niveau d’appui de ces voitures. »

« Une considération importante sera la météo. Je me souviens des courses précédentes - les nuages ne sont jamais très loin dans la région de l’Eifel. Les conditions peuvent changer d’un moment à l’autre et une bonne gestion des pneus sera également un facteur clé. Voyons ce que nous pouvons en tirer. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less