Stella veut conserver ’l’objectif fondamental’ de McLaren F1

Le nouveau directeur veut "une voiture rapide"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 décembre 2022 - 08:26
Stella veut conserver 'l'objecti

Andrea Stella est le nouveau directeur de McLaren F1, en remplacement d’Andreas Seidl. Conscient de la tâche qui l’attend, celui qui était directeur sportif de l’équipe n’est pas inquiet de l’ampleur de ce nouveau poste.

"J’ai été confronté et exposé aux éléments d’ingénierie et de course de la F1 tout au long de ma carrière" a déclaré Stella. "Et je serai proche de l’objectif fondamental de l’équipe, qui est en fin de compte de construire une voiture rapide et de piloter cette voiture de manière efficace sur la piste."

"Si je peux me permettre, je pense qu’il y a de très forts éléments d’intégration et de combinaison entre mes caractéristiques et Zak [Brown, le PDG]. Donc je pense que cela crée une combinaison très forte."

"Vous apprenez de tout le monde"

Au cours de sa carrière en F1, notamment chez Ferrari, Stella a pu travailler avec Jean Todt, et il reconnait avoir beaucoup appris du Français, ainsi que de Stefano Domenicali lorsque Todt est parti.

"Vous apprenez de tout le monde. Pour moi, c’est une philosophie très forte, surtout quand on peut travailler ensemble avec des personnalités fortes, des gens très capables. Il y a beaucoup à apprendre.

"Tout d’abord, Jean Todt, son incroyable dévouement à l’équipe, son rôle est quelque chose qui m’a montré ce que signifie être engagé. Globalement, cela a été une empreinte précoce sur ma carrière en Formule 1, en ayant eu le privilège d’un environnement aussi réussi que celui de Ferrari dans les années 2000."

"La Formule 1 est une question d’opérations d’ingénierie, mais en fin de compte, c’est surtout une question de personnes. Donc, de Stefano, j’ai compris certains éléments et qualités pour être bien considéré comme directeur d’équipe. Et aussi les interactions avec les gens basées sur le respect, l’écoute, et la gestion de votre ego."

"Des éléments de continuité" avec Seidl

Stella a pris la suite de celui dont il était le bras droit, et il veut donc appliquer une certaine continuité au sein de l’équipe. Parfaitement conscient de la politique de son prédécesseur, il pense pouvoir l’appliquer et a compris les progrès effectués par l’équipe grâce à Seidl.

"Il y a clairement des éléments de continuité. Je pense que nous avons bien travaillé avec Andreas, nous avons établi des directions très importantes et nous voulons les consolider."

"Il a apporté une certaine expérience d’ingénierie de sa carrière précédente, donc cela m’a été très utile pour façonner l’équipe de course, faire des progrès dans certains domaines comme les arrêts au stand. Lorsque nous parlons des progrès réalisés dans ce domaine par McLaren, je tiens à rendre hommage à l’apport d’Andreas."

"Donc, ce que je retiens de ma collaboration avec Andreas, c’est l’importance de connaître le business, les aspects techniques, d’ingénierie, opérationnels, en tant que tel, vous pouvez coacher les gens, soutenir les gens d’une manière plus efficace pour faire des progrès."

"En même temps, la complexité de la F1 laisse l’entreprise ouverte aux opportunités. C’est le premier jour en poste pour moi, mais c’est ce à quoi je réfléchis intensément et ce à quoi je réfléchirai avec mes dirigeants pour trouver d’autres opportunités pour aller encore plus vite vers la réalisation de notre mission."

McLaren F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos