Schumacher : Je voulais courir en F1, peu importe qui était mon père

Sa méthode pour répondre à la pression entourant son nom

Recherche

Par Franck Drui

13 août 2022 - 13:38
Schumacher : Je voulais courir en (...)

Mick Schumacher a insisté sur le fait que son propre amour de la course est la raison pour laquelle il est devenu pilote de Formule 1, et non une pression découlant de l’héritage de son père.

La carrière en F1 de l’Allemand de 23 ans, qui en est à sa deuxième saison, est maintenant fermement de retour sur les rails après une période difficile plus tôt dans l’année.

Bien qu’il ne soit pas surprenant qu’il n’ait pas réussi à marquer un point lors de sa première année avec une Haas non compétitive, des points d’interrogation ont commencé à émerger alors que Schumacher a prolongé cette série sans point à 31 courses alors que Kevin Magnussen a immédiatement démontré que la VF-22 valait des tops 10 régulièrement.

Avec ses premiers points, les critiques dans la presse allemande et internationale se sont arrêtées et le jeune pilote de la Driver Academy de Ferrari est de nouveau comparé à son père.

Lorsqu’on lui a demandé comment il faisait face à l’héritage de son père en F1, Schumacher a répondu : "Je pense que la façon la plus simple de répondre est de vous dire pourquoi je suis ici, et la raison pour laquelle je suis ici est parce que j’aime le sport."

"J’aime la course, j’aime aussi gagner. Pour moi, il n’y a jamais eu de doute que je voulais courir en Formule 1, peu importe qui était mon père, mais il est aussi beaucoup plus pour moi."

"C’est mon père et j’ai eu une excellente éducation et je suis capable d’évaluer où je dois me mettre la pression ou non."

"Et je pense que c’est l’une des choses pour lesquelles je n’ai pas besoin de me mettre la pression et cela a été assez clair dès le premier jour que si je ne veux pas faire de F1, je n’ai pas à le faire. Mais je veux toujours le faire, je veux toujours me faire un nom et un prénom, et bien courir en Formule 1."

Lorsqu’on lui a demandé si le nom apportait une pression supplémentaire, la réponse est aussi claire.

"Non, pas que je sache. Je suis sûr qu’il a des avantages et des inconvénients, mais je n’en vois que les avantages. Je suis fier de représenter ce nom et de pouvoir montrer ce que je suis capable de faire."

"J’ai un grand soutien, je pense que c’est le point le plus important. Je suis reconnaissant et j’ai de la chance d’avoir de si bons parents. En plus de qui nous sommes, je pense que toute la mentalité de notre famille est incroyable. C’est quelque chose que je souhaiterais que tout le monde ait. Malheureusement, tout le monde ne l’a pas."

"J’ai pu grandir dans mon propre espace, à mon rythme, et je n’ai jamais été obligé de faire quoi que ce soit. C’est un énorme avantage dans le sport automobile, car j’ai l’impression que peu de pilotes ont ce privilège d’apprendre à leur propre rythme, mais en fait ils ont été forcés d’apprendre plus vite, peut-être ont-ils été élevés très durement, ce que je n’ai jamais connu."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos