Schumacher est prêt pour Bahreïn mais ne se fixe pas d’objectif

Trop difficile de placer Haas F1 dans la hiérarchie

Recherche

Par Emmanuel Touzot

16 mars 2022 - 13:46
Schumacher est prêt pour Bahreïn (...)

Mick Schumacher va entamer sa deuxième saison en Formule 1. Le pilote Haas F1 s’affranchit du statut de débutant et a pu préparer sa deuxième année sur fond de révolution technique, avec de toutes nouvelles monoplaces.

"La saison a commencé. J’ai eu la chance de faire quelques tours pendant les essais, bien que nous n’ayons pas vraiment eu l’occasion de tout essayer, mais la voiture a un bon feeling" a déclaré Schumacher.

"Il y a un grand nombre de différences dans les sensations de cette voiture par rapport à l’année dernière, surtout en revenant sur ce circuit et en ayant piloté ici, vous les sentez vraiment. C’est très positif, je suis heureux et prêt à entamer la saison."

Avec une énorme incertitude entourant la hiérarchie, Schumacher avoue qu’il est compliqué d’avoir des attentes sportives en termes de résultat pour le premier week-end de la saison, le GP de Bahreïn.

"Les objectifs sont difficiles à fixer en ce moment. Évidemment, nous voulons être en mesure de rassembler tout ce que nous avons appris au cours des derniers jours et de le mettre dans un bon package pour le début de la saison. Pour ce qui est de notre position par rapport au reste de la grille, c’est très difficile à dire."

"Je pense que nous sommes dans une bonne dynamique, c’est positif sur beaucoup de choses. J’espère que nous serons en mesure de montrer à tout le monde que nous avons fait des progrès et que la voiture est dans une meilleure position que l’année dernière. Je ne pense pas que ce soit terriblement difficile à réaliser."

Profiter de son expérience et de celle de Magnussen

Schumacher se félicite néanmoins de pouvoir compter sur une année d’expérience au sein de Haas F1 et au volant de la VF-21. Cela lui permet de mieux profiter de l’arrivée de la VF-22, qu’il a aidé à développer avec toute l’équipe.

"Beaucoup de choses ont changé depuis ma première course avec l’équipe. Tout d’abord, je me sens très bien dans l’équipe, je me sens super à l’aise et vraiment heureux et prêt à relever ce nouveau défi qu’est le VF-22."

"C’était génial de participer à son développement et de le voir maintenant en une seule pièce, de pouvoir la piloter et ressentir tout le travail accompli par l’ensemble de l’équipe. La voir prendre vie est assez spécial. Et voir que le premier ressenti est positif, c’est génial."

Il aura cette année un nouvel équipier en la personne de Kevin Magnussen, qui effectue son grand retour en F1, mais aussi chez Haas : "C’est un retour passionnant pour Kevin. C’est une grande chance pour moi de l’avoir dans l’équipe car je peux apprendre de lui."

"L’ambiance au sein de l’équipe est excellente car ils le connaissent très bien. Il a passé quatre ans avec eux et il n’a été absent qu’un an, ce qui n’est pas énorme. Je suis sûr qu’il retrouvera rapidement le rythme et j’espère que nous pourrons tous en profiter."

Des voitures très différentes et amenées à évoluer

Schumacher s’avoue étonné d’avoir vu autant de solutions techniques différentes sur les monoplaces 2022, issues d’un règlement pourtant plus restrictif : "Je pense qu’il y a eu beaucoup d’interprétations différentes de la façon dont les voitures ont été conçues, surtout cette année."

"C’est super intéressant de voir dans quelle direction les différentes équipes ont décidé de s’engager et de voir qui aura raison et qui aura tort. J’imagine qu’au cours des cinq premières courses, nous verrons beaucoup de changements sur un grand nombre de voitures."

"Certaines s’adapteront, certaines changeront, ou certaines trouveront un ajustement révolutionnaire, donc ce sera très intéressant de garder un œil sur ce que nous pouvons faire pour aller plus vite."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos