Interview - Rossi : Satisfait du travail et de la préparation d’Alpine F1

L’équipe française et son A522 parées pour l’ouverture de la saison

Recherche

Par Olivier Ferret

16 mars 2022 - 14:13
Interview - Rossi : Satisfait du (...)

Alpine F1 Team entre dans une nouvelle ère en Formule 1 à Bahreïn avec sa nouvelle A522, qui effectuera ses débuts officiels à l’occasion de la première manche de la saison 2022 du Championnat du Monde FIA de Formule 1.

Laurent Rossi, CEO d’Alpine, fait le point à l’aube de ce nouveau chapitre très attrayant pour l’écurie avant sa deuxième campagne en Formule 1.

Nouvelle ère, nouvelle voiture, tout est nouveau ! Comment vous sentez-vous à l’approche de cette saison 2022 ?

« C’est toujours palpitant d’entamer une nouvelle saison de Formule 1, mais encore plus cette année avec le bon nombre d’interrogations liées à l’entrée en vigueur du nouveau règlement technique et de ses impacts sur la compétitivité de chacun et la hiérarchie. J’ai hâte de voir le travail fourni à Enstone et Viry ainsi que par l’équipe d’exploitation porter ses fruits quand Esteban et Fernando tireront la quintessence de l’A522 en conditions de course. On ne peut tirer que peu d’enseignements lors des essais et ce n’est qu’en course que vous pouvez vous rendre compte de votre niveau par rapport à la concurrence. »

Il y a eu quelques changements au sein de l’écurie durant l’intersaison. Pourriez-vous nous parler de cette équipe new-look ?

« Alpine entame sa deuxième saison en Formule 1 après une première campagne relativement prometteuse. Voir autant de talent déjà présent au sein de l’équipe était fantastique. Dès lors, ma mission a été de peaufiner certains domaines nécessitant des améliorations. Je suis ravi de voir Otmar (Szafnauer) prendre la direction du programme Formule 1 et nous sommes impatients de pouvoir bénéficier de son apport et de ses vingt-cinq ans d’expérience en Formule 1 pour nous aider à aller de l’avant. Du côté des pilotes, nous avons misé sur la continuité avec Esteban et Fernando, qui ont fait preuve d’un vrai esprit d’équipe, pas dans le seul but de décrocher de bons résultats en piste, mais aussi pour développer la voiture dans la même direction. »

À quel point l’équipe a-t-elle progressé durant les essais de présaison ?

« Ces deux semaines étaient intéressantes et intenses pour toute l’écurie. Je tiens donc avant tout à remercier tout le monde pour l’importante quantité de travail fourni dans la préparation de chaque détail - tant au niveau châssis que moteur - de manière à ce que tout soit prêt à temps et que la voiture soit à Barcelone et à Bahreïn. Les essais sont toujours fascinants, avec différents concepts et idées, mais aussi des programmes conséquents qui doivent être passés en revue dans un laps de temps limité. Entre Barcelone et Bahreïn, nous avons eu des journées très positives, mais également des sessions un peu plus complexes, avec de temps à autre quelques problèmes et pannes courantes lors de ce genre de tests. Je suis très fier des efforts de chacun. Cela nous a permis de connaître une préparation aussi complète que possible. Nous avons conclu, à Bahreïn, par nos meilleures journées de roulage et plus de 200 tours bouclés. Il est désormais temps de voir le potentiel du matériel que nous avons à disposition et nous allons nous y atteler dès ce week-end. »

Quels sont les objectifs ce week-end à Bahreïn ?

« Nous ne contrôlerons que ce que nous avons devant nous, et ce qui est géré dans notre garage, dans notre salle d’ingénierie et dans nos usines. Nous sommes satisfaits du travail et de notre préparation en amont de la saison et nous ne nous soucierons de notre position au championnat qu’après le Grand Prix d’Abu Dhabi en novembre, et non après celui de Bahreïn la semaine prochaine. Esteban et Fernando sont prêts à travailler dur et à tout donner en piste et c’est tout ce que je peux demander à chacun des membres de cette équipe puisqu’ils ont tous un rôle à jouer dans le bon fonctionnement de cette écurie. C’est parti ! »

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos